Forum RPG Jurassic Park/World
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 [Solo] Prologue : Jurassic Park, j'arrive !

Aller en bas 
AuteurMessage
Camille Boisseau

Camille Boisseau

Messages : 99
Date d'inscription : 02/09/2013
Age : 22
Localisation : Isla Nublar

[Solo] Prologue : Jurassic Park, j'arrive ! Empty
MessageSujet: [Solo] Prologue : Jurassic Park, j'arrive !   [Solo] Prologue : Jurassic Park, j'arrive ! EmptyVen 9 Mai 2014 - 18:59

HS : Ceci se lit comme une bande dessinée : de gauche à droite

[Solo] Prologue : Jurassic Park, j'arrive ! Fb_con10 [Solo] Prologue : Jurassic Park, j'arrive ! Fb_con11[Solo] Prologue : Jurassic Park, j'arrive ! Fb_con12[Solo] Prologue : Jurassic Park, j'arrive ! Fb_con13[Solo] Prologue : Jurassic Park, j'arrive ! Fb_con14


Après avoir fermé mon ordinateur portable, je le mets dans sa sacoche verte que je place dans ma grosse valise à roulette. Dans vingts minutes, je serai partie de chez moi pour l'aéroport. Direction : San Jose, Costa Rica ! Je n'en reviens toujours pas. Je vais prendre l'avion pour un stage dans le plus grand parc animalier de tous les temps, où la science a fait des merveilles. Je vais voir des dinosaures ! J'en rêvais depuis que j'étais gamine, et tout cela, on le doit à Monsieur Hammond, qui nous as quitté il y a quelques temps. Il faut dire que le pauvre homme était bien vieux lorsque le Jurassic Park a été inauguré fin de l'année 2012 ; il n'aura pu le voir que quelques mois. Mais je suppose qu'il était très bien entouré, et que son ou ses successeurs sauront faire tourner la machine aussi bien que lui !

Je saisis mon appareil photo numérique, offert l'année dernière pour anniversaire. Quelles magnifiques clichés que je vais faire ! Rien qu'en y pensant, je souris d'excitation ! J'adore capturer l'instant présent pour le garder en mémoire à tout jamais, comme un souvenir qu'on aurait imprimé à l'encre. J'adore être le témoin de tous ces petits et grands moments de la vie, si éphémères, et je ressens la grande mission de les garder, pour que jamais on ne les oublie. J'ai tellement hâte d'attraper des dinosaures avec mon appareil pour pouvoir les restituer à nos petits-enfants et arrières-petites-enfants, et leur dire « C'est ça, un dinosaure ». C'est bête, mais je me dis qu'on les as tellement imaginés, et tellement cherché à les voir, que maintenant qu'ils sont là, parmi les humains, ils vont disparaître aussitôt, et qu'on voudra les revoir pour savoir à quoi ils ressemblaient de leur vivant.

Après avoir serré mon appareil photo contre mon cœur – oui c'est bête – je le rangea dans sa sacoche puis dans la valise, sans oublier le câble pour recharger la batterie ! Quelques autres affaires  à ranger, et voici mes bagages faits. Tu va me manquer, ma chère chambre ! Je ferme la porte et descend les escaliers, non sans mal avec le poids que je dois porter, puis je pose le tout dans le hall d'entrée. Papa arrive et ouvre la porte.

- Ca y est, Mademoiselle Diplodocus ? Me dit-il en sachant que je déteste ce surnom !

- Ouais ! J'ai tout, je suis prête.

Je lui fais un sourire. Maman arrive du salon.

- Tu n'as rien oublié Cachou ?

- Non, je n'ai... Oh si ! Mon manteau !

- C'est pourtant la base, enchérit mon père, moqueur, alors que je cours sur les marches.

Je vais dans ma chambre, prends mon vêtement, referme la porte et croise Thomas.

- Ca y est, tu y va ? Me fait-il.

- Oui, on va partir !

- Ok, alors que te dire de plus si ce n'est good luck, have a nice trip, don't do any foolish thing, parce que va falloir t'accrocher en anglais, ma pauvre !

- I think it's gonna be ok, thank you for caring. Je pense que je m'en sortirai !

- Alright !

Nous descendons pour rejoindre mes parents. Justine était là, Caroline aussi. Un peu surprise devant tout cet attroupement qui m'attendait, je lâche un « voilà voilà ». Je me tourne vers ma petite sœur et l'embrasse, la rassurant sur mon départ temporaire. J'embrasse également mon frère en lui disant quelques mots en anglais pour lui faire comprendre qu'il n'est pas le plus malin de nous deux, et vient le tour de ma mère, qui me serra fort.

- Maman, tu m'étouffe un peu. Tout va bien se passer !

- Oui, dit-elle. Tout va bien se passer. Allez, amuse-toi bien là-bas ! Nous sommes tous si fiers de toi !

- Oui, enfin tu sais je n'ai pas fait grand chose. C'était juste un coup de piston.

Je lui souris, puis je suis mon père alors que ma grande sœur dit aux autres qu'elle m'accompagnait aussi. Alors qu'on allait à la voiture, Papa me confesse :

- Tu sais, si tu as décroché ce stage, ce n'est pas grâce au piston. Tu l'as décroché parce que tu le méritais, parce que tes clichés sont bons et que tu as toutes tes chances là-bas. Ils veulent voir ce que tu sais faire sur le terrain.

- Oh, je ne pense pas que ça les intéresse vraiment ce que je fais. C'est plus un coup de marketing, ou je ne sais quoi.

- Tu verras, répond-il.

Après avoir mis mes bagages dans le coffre, nous démarrons. Caro m'accorde un grand sourire. En repensant à ce qu'a dit mon père, j'avoue ne pas savoir. Sa version me tente beaucoup, mais j'ai peur de faire de faux espoirs. Que feraient-ils d'une gamine de dix-sept ans, sans expérience ni formation ? Je crois plutôt que j'ai eu un grand coup de chance d'avoir connu Monsieur Garou. Enfin bref, il n'est pas question de cela de toute façon. Je dois me réjouir de ce que je vais entreprendre : un voyage au bout du Monde et du Temps !

_________________
[Solo] Prologue : Jurassic Park, j'arrive ! 680108cachouban
Cliquez sur la bannière pour accéder à ma fiche ! Avatar créée par Noa Grant
Revenir en haut Aller en bas
 
[Solo] Prologue : Jurassic Park, j'arrive !
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Parce qu'on a tous vu Jurassic Park | Pv Sphinx
» La liberté ne meurt jamais [RP solo]
» Prologue
» [FB solo] 14 ans, Marine 1ière classe
» Une petite fille sur une Ile tropicale [solo]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Jurassic Park World RPG :: Jurassic Park : The RPG :: Contexte & Réglements :: Contexte :: Historique :: Saison 2/ Chapitre 1 : Des pas qui font trembler la terre...-
Sauter vers: