Forum RPG Jurassic Park/World
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Girl's Power : Incident au centre de la découverte !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Coleen Davis

avatar

Messages : 81
Date d'inscription : 19/05/2015
Age : 22

MessageSujet: Girl's Power : Incident au centre de la découverte !    Jeu 22 Sep 2016 - 12:34

20 mai.

Le premier mois de stage touchait à sa fin pour Coleen. En fait c'était un grand mot étant donné qu'il restait encore 10 jours. Bon en fait elle en était à son 20ème jour sur le parc. Et cela se passait globalement bien. Elle faisait encore certaines bourdes mais rien de très problématique. La jeune fille commençait à se promener dans le parc de manière plus sereine et elle craignait moins de se perdre ou de se faire dévorer au détour d'un chemin. D'une manière générale les discours de réassurance dont les abreuvait le parc avait totalement convaincu la naïve jeune femme. Les propos alarmistes des anciens du parc qu'elle avait eu l'occasion de croiser ne l'atteignait plus tant les nouveaux venus avaient foi en la sécurité du parc.

Jusqu'ici Coleen n'avait en effet pas eu l'occasion de rencontrer la moindre défaillance technique. C'est donc en totale confiance que la jeune américaine s'était rendu à son poste ce matin là pour y récupérer son talkie-walkie et le programme de sa journée. Comme annoncé sur le programme de la semaine, elle était affectée aujourd'hui "en visite". Loin de passer sa journée à flâner dans les attractions, elle devait en fait accompagner un groupe complet de visiteurs d'un point A à un point B en suivant le tour qui leur étaient attribués.

Le moment où on lui remettait la feuille de visite était toujours un moment de tension pour la jeune femme. Les groupes de visiteurs étaient soient des touristes venus en famille ou entre amis qui s'inscrivaient pour une visite guidée soit un groupe complet déjà constitué : comité d'entreprises, scolaires... Une sorte de loterie avec laquelle il valait mieux obtenir un bon résultat sous peine de passer une mauvaise journée. Et la feuille indiquait... Un groupe de touristes multilingues. Yes ! Agrippés à leur casque qui donnaient les indications dans leur langue maternelle, ils étaient généralement disciplinés et ne s'éloignaient que peu du reste du groupe.

Une journée plutôt tranquille s'annonçait ! Toujours aussi confiante Coleen attrapa son sac à dos et se rendit sur la place d'où partaient les visites. Les visiteurs s'y regroupaient à coté du numéro qui leur avaient été attribués. Malgré tout il fut difficile de rassembler tout le monde et Coleen du s'y reprendre à plusieurs fois !

La vingtaine de touristes qui composaient le groupe finit par se mettre en marche à bonne vitesse afin de rejoindre le laboratoire de la création où une visite d'environ 1h les attendaient. Le temps de visite était généralement plus court pour les visiteurs "individuels" mais l'attention réclamé de la part des guides étaient plus soutenues. Mais une guide plus expérimentée accompagnait Coleen afin de renseigner le groupe et leur expliquer le fonctionnement des labos.

Une pause de quelques minutes dans le hall du centre de la création était quasiment une étape obligatoire car la plupart des visiteurs prenaient le temps de photographier l’impressionnante architecture du lieu tout en repérant les salles qu'ils visiteraient dès la fin de la visite. 5 minutes, pile, plus tard ils poussaient les portes du circuit qui menait au laboratoire. Les 20 premières minutes passèrent à un rythme de croisière, ni trop rapide ni trop lent, dont les touristes semblaient plutôt satisfait même si les enfants cherchaient toujours à grappiller quelques instants supplémentaires dans l'une ou l'autre des pièces. Le problème technique frappa donc au moment où tout le monde s'y attendait le moins.

La porte tourniquet censée réguler l’afflux entre l'éclosoir et la nurserie s'arrêta brutalement au moment où Coleen la franchissait en compagnie d'une quinzaine de membres du groupe.

Dans ses tops 10 des angoisses Coleen avait inclus la porte à tourniquets et ce pour plusieurs raisons : le fait qu'elle passait son temps à s'arrêter et redémarrer si on allait trop vite ou pas assez et le fait que durant un moment on se retrouvait sans possibilité de sortir par ses propres moyens. Malgré tout la porte finissait toujours par redémarrer. Mais pas cette fois. Au bout d'une trentaine de secondes, le groupe commença à rigoler nerveusement et le silence se fit durant quelques instants. Puis au bout d'une minute les conversations étaient repartis de plus belle commençant à clamer qu'il fallait appeler quelqu'un. Coleen chercha sa responsable des yeux et elle la vit de l'autre côté de la vitre avec les touristes qui étaient partis devant.

Gros moment de panique pour la jeune femme. Coleen ou comment devenir responsable d'un groupe de touristes qui s'énervaient en quelques secondes. Elle prit son talkie mais n'eut pas le temps de s'en servir que sa collègue la contactait déjà.
-Appelle le centre des informaticiens ! 0-4-2-6 pour le numéro ! Je vais téléphoner à un ranger pour évacuer le complexe !

Évacuer le complexe ? Pourquoi ? La porte s'était simplement arrêté... Voilà de quoi ils parlaient quand ils évoquaient les procédures de sécurité d'urgences...

- ¡ Hablan de evacuar el complejo!

La famille d'espagnol commençait à s'agiter et les autres personnes présentes qui avaient saisis les indications en anglais de sa chef n'étaient pas plus calme.


-Heu... Que personne ne panique ! Je... Je vais appeler les réparateurs !

Coleen dût faire un effort important pour se souvenir du numéro de son talkie-walkie version améliorée qui se rapprochait plus du smartphone que du vieux talkie-walkie de scout.

Une tonalité retentit et après quelques secondes d'attente anxieuse, une voix de jeune femme retentit dans l'appareil...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Angel Harlowe

avatar

Messages : 387
Date d'inscription : 03/09/2013
Age : 20
Localisation : Isla Nublar

MessageSujet: Re: Girl's Power : Incident au centre de la découverte !    Dim 25 Sep 2016 - 21:59


20 mai

6h30

Le parc commence doucement son réveil. Café à la main, appuyée sur le rebord d'une des fenêtres de son bungalow, Angel regarde l'allée du quartier employé où des employés sortent déjà de leur bungalow pour aller sur leur lieux de travail respectif à pied. Une légère brise caressait les joues d'Angel. Il était encore un peu trop tôt mais l'on pouvait apercevoir très légèrement le ciel devenir rose, enfin, plutôt les quelques les nuages présents dans le ciel. Angel aimait cet instant de repos reposant journalier autant que celui du soir avant d'aller se coucher loin du bruit incessant des quelques vingt-milles visiteurs qui parcouraient le parc tous les jours.

Son portable la sort doucement de ce moment grâce une douce sonnerie de réveil lui indiquant qu'il était l'heure d'aller travailler. Le temps de laver sa tasse et de se laver les dents, Angel partit au boulot en Jeep avec son sac habituel où son arme était cachée. De par son statut chez les rangers, Angel avait le privilège d'avoir accès à une jeep en permanence. Arrivée au QG des rangers, le temps de prendre un café et Angel faisait irruption dans son bureau. Cette fois, aucun papiers ou dossiers n'étaient venus envahir son bureau. Un jour rare qu'Angel savourait le plus possible. Elle s'installa sur son fauteuil de bureau et entama un solitaire sur son ordinateur en buvant de temps en temps quelques gorgées de café.

9h30


Après une vingtaine de parties de solitaire ainsi que quelques papiers vites expédiés, le téléphone de bureau de Angel ce mit à sonner.


-Angel Harlowe que puis-je faire pour vous ?


-Bonjour, je suis guide au centre de la découverte, le tourniquet entre l'éclosoir et la nurserie c'est arrêté et ne redemmare plus. Nous avons appelé la maintenance aussi. Il faut faire évacuer, vous savez, la procédure d'urgence.

-Bien, restez calme, j'arrive dans cinq-dix minutes avec une équipe.

Puis elle raccrocha. Elle prit son arme qu'elle accrocha à sa cuisse droite. Ce qui l'interpellait, c'est qu'elle n'avait pas prévue d'exercices de sécurité grandeur nature sur le parc ce jour là. Ni Hopkins d'ailleurs. De plus, ces portes ont été mise en place après les attentats non seulement pour réguler le flux de visiteurs mais aussi pour pouvoir isoler un terroristes ou du moins le ralentir grâce aux vitres pare balles qui y sont installé et protéger des groupes de visiteurs. Pourquoi cette porte c'était donc arrêtée ?

A peine arrivée dans la salle principale où travaille la plupart des ranger qu'Angel criait ses ordres.

-Dix personnes avec moi tout de suite !

En se dirigeant vers le local où été entreposées les armes non létales, Angel briefa vite ses ranger.

-Une porte blindé c'est bloquée dans le centre de la découverte entre l'écloserie et la nurserie. On applique la procédure d'urgence. On évacue tout le centre de la découverte, employés et visiteurs. Je veux deux personnes sur l'entrée visiteur du centre et deux personnes sur l'entrée des employés pour le périmètre de sécurité, personne ne rentre. Le reste, par binômes, vous faites toutes les pièces du centre faites évacuer. La porte ne c'est peut-être seulement bloquée mais faites attention à tous les comportements suspects.

Arrivée au local elle continua tout en prenant une arme non létale et un talkie-walkies.

- Prenez une armes non létale, réglez la puissance pour un homme et réglez vos talkies-walkies sur le canal 2.

Une fois tout le monde équipé, l'équipe de ranger était en route pour le Centre de la Découverte. Une fois sur place, les ranger vaquaient à leur mission comme de bon petit soldat. Voyant le regard angoissé des visiteurs à la vue de rangers armés de fusil Taser, Angel annonça le plus fort qu'elle pouvait : "Le centre de la découverte est en cours d'évacuation et fermé à la visite jusqu'à nouvel ordre. "

Elle voyait déjà les gros titre des journaux où le #JurassicWorld en n°1 sur les réseaux sociaux après cette annonce d'évacuation. D'accord, c'était peut-être un peut exagéré de débarquer avec des armes pour une porte bloquée mais ce n'était pas son problème, les procédures d'urgences était là pour que plus jamais un attentats ai lieux sur le parc. Après tout on payait des gens pour canalyser les information libérée à la presse.

Tout en entrant dans le centre en se dirigeant vers l'endroit où l'on lui avait indiqué l'incident, Angel composa un numéro de la maintenance...

_________________


Quatre roses !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ashley Wirricks

avatar

Messages : 98
Date d'inscription : 14/06/2014
Age : 23

MessageSujet: Re: Girl's Power : Incident au centre de la découverte !    Sam 22 Oct 2016 - 23:05

Il n’y a pas à dire, la journée appartient à ceux qui se lèvent tôt. Cette expression s’applique particulièrement quand on est sur Isla Nublar. Sans blague, rien de tel pour commencer la journée que de voir les tout premiers rayons de soleil illuminer les nuages dans le ciel, qui se transforment alors en fumée rose. Ajoutez à cela que la température est la plus agréable à ce moment de la journée, qu’une petite brise océanique vous caresse les cheveux et qu’au loin le chant des apatosaures, à la manière de coqs reptiliens, résonne à travers la jungle, et vous avez la recette du parfait début de journée. Oh oui. Ce petit instant pour soi, c’est bien mieux que toute une semaine aux Maldives. Ashley s’en rendait bien compte : on est très bien à Jurassic World.

Le seul petit bémol, c’était le travail. Non pas qu’elle n’aimait pas son travail, bien au contraire, mais c’était d’une lassitude. Sérieusement, il ne se passait rien. Tous les jours, les clients défilaient dans le parc, en quête du grand frisson. Quelquefois, on avait besoin d’elle pour un défaut technique mineur. Très rarement, elle pouvait intervenir sur le terrain, ce qui était un bonheur absolu. Entre les enfants émerveillés par les dinosaures, les ados émerveillés par sa chevelure au vent et les plus âgés en train de profiter d’un peu de ‘quality time’ avec leur famille, c’était plaisant à voir. Malgré toute l’actualité si pauvre, il existait encore des endroits où le bonheur et la joie de vivre n’avaient pas disparus.
Et pourtant, rien que quelques heures après le début de la journée, elle était chargée de débloquer la porte du centre de la découverte. Les autres avaient tant de choses à faire (mon œil)  qu’elle était la seule à pouvoir s’en occuper. Bah. Une broutille.

Elle fût tout de même étonnée qu’aucune cellule de crise n’avait été créée. D’après ce qu’elle avait vu sur les écrans de surveillance, c’était l’exercice militaire là-bas. Ici, on lui avait juste dit « Il y a un p’tit bug au centre de la découverte. Tu me règles ça ? »

Bon, c’est pas que c’était ennuyant de voir les guides faire leur possible pour éviter un mouvement de panique, mais fallait quand même leur donner un petit coup de main. Question de protocole. Du coup elle se connecta à son terminal et lança le programme du parc. En attendant elle attrapa une radio et se parcourra les fréquences en appelant :
-Allô, les guides du centre de la découverte, vous me recevez ?, et continua ainsi jusqu’à avoir une réponse. Elle fut finalement mise en contact avec Coleen Davis. Jamais vu. Aucune idée de qui ça pouvait être. Enfin, Coleen lui fit savoir de quelle porte il s’agissait, alors elle put commencer ses recherches.

Vu que le tout avait été rendu interactif, c’était plus simple de naviguer à travers tous les systèmes informatiques du parc. Même si elle connaissait toutes les commandes maintenant. Enfin, fallait s’adapter à son  environnement. Elle accéda rapidement à l’application gérant les terminaux du centre de la découverte. Encore une fois dans l’interface interactive. Elle avança vers l’icône censé représenter la porte bloquée en question. Bizarre. Elle était entourée d’un petit rectangle vert, ce qui signifiait que tout fonctionnait normalement. Elle cliqua dessus. La fenêtre indiquait que le statut de la porte était actif, et l’historique disait « aucun problème récent enregistré ». Elle commença à se poser des questions, vérifia tous les autres terminaux du centre : tout marchait nickel. Ce n’est que lorsqu’elle retourna à la porte en question et qu’elle tenta un « refresh » qu’elle se rendit compte qu’il y avait un souci. L’écran se freeza. Plus rien à faire. Elle força un arrêt de l’application et démarra en mode commande. C’est là qu’elle se rendit compte du problème. Tout freezait.
Tout. Littéralement tout. En fait, elle avait une panne générale à retardement devant les yeux. Le système est conçu pour compiler automatiquement toutes les heures. La prochaine compilation était dans 25 minutes. Or, si le système devait compiler un freeze, le tout allait finir dans le noir total et il faudrait un reboot général. Pas une seconde à perdre donc. Elle mit son supérieur au courant, ce à quoi celui-ci répondit :
Merde… bon, fais le maximum, je mets la sécurité en courant… t’occupes juste de réparer ça, je me charge du reste…
Autrement dit, elle n’avait plus qu’à foncer sur place.


11 minutes plus tard, au centre de la découverte

Pas mal de monde s’éloignait du centre de la découverte, ce qui rendait difficile le passage à Ashley. Néanmoins, elle arriva enfin à la porte, source de leur malheur. Elle distingua la foule à l’intérieur, accompagnée d’une petite rouquine qui tentait vraisemblablement de les calmer. Ashley saisit le talkie-walkie.
-Coleen ? Regarde dehors. La petite blonde toute mignonne là, tu la vois ? C’est les secours ! Bon pas que je veux te mettre la pression ni quoi que ce soit, mais bon on a (elle jeta un œil à son téléphone) un peu moins d’un quart d’heure pour éviter une panne générale. Ça te dit qu’on sauve la journée ?
Elle dit tout cela d’un ton très calme, confiant, un tantinet amusée. Aucune once de stress. Ah, c’était bien là son caractère particulier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Coleen Davis

avatar

Messages : 81
Date d'inscription : 19/05/2015
Age : 22

MessageSujet: Re: Girl's Power : Incident au centre de la découverte !    Jeu 3 Nov 2016 - 12:21

La voix de femme qui retentit dans le talkie était ferme mais rassurante. Encore une fois Coleen avait l'impression que quelque soit le degré de dangerosité ou de complexité tout le monde avait toujours la situation bien en mains. Sauf elle. La femme au téléphone lui avait promis une intervention rapide. Mais l'attente des secours dura tout de même une dizaine de minutes durant lesquelles la jeune américaine dut prendre la parole pour baratiner les touristes qui paniquaient. Une dizaine de minutes interminables où les questions fusaient mais où les réponses n'arrivaient pas. Il était de plus difficile de convaincre une foule de ne pas s'inquiéter alors que l'on pouvait voir des rangers à travers les vitres du hall à quelques mètres de là armés jusqu'aux dents. Ils avaient l'air de s'apprêter à tenir un siège tant ils étaient harnachés. Le message diffusé sur les enceintes de l'endroit ne permit pas non plus aux visiteurs de s'apaiser puisqu'on annonçait l'évacuation de l'endroit. Coleen se décida à improviser quitte à bluffer et mentir.

-Mesdames, messieurs, je vous prie de garder votre calme. Il ne s'agit que d'un problème informatique ayant entraîné le verrouillage de la porte. Les équipes du parc ont donc décidé de se servir de cet incident pour tester leur nouveau protocole de sécurité.

Un silence se fit entendre dans le SAS et Coleen crut avoir maîtriser la situation. Sauf qu'une partie du groupe, non-anglophone n'avait pas compris un traître mot de ce qu'elle venait de dire.

-Heu... Vous ! Elle désigna l'espagnol qui avait déjà traduit ses mots quelques minutes plus tôt. Et vous ! Elle désigna un des allemands qui l'avaient questionné en anglais lors de la visite : si vous pouviez traduire s'il vous plaît.

Les deux traducteurs désignés s'exécutèrent rapidement et le calme revient dans l'espace assez restreint du SAS. Sauf un homme qui semblait à la limite de la crise d'angoisse. La situation ne s'améliorait décidément pas.

-Coleen ? Regarde dehors. La petite blonde toute mignonne là, tu la vois ? C’est les secours ! Bon pas que je veux te mettre la pression ni quoi que ce soit, mais bon on a (elle jeta un œil à son téléphone) un peu moins d’un quart d’heure pour éviter une panne générale. Ça te dit qu’on sauve la journée ?

Une petite blonde mignonne au milieu des gros costauds de la sécurité cela se repérait facilement. En revanche, les nouvelles n'étaient guère rassurantes... Un quart d'heure ? Coleen voulait bien sauver la journée mais de là où elle était et avec ses compétences en informatiques elle ne voyait pas bien ce qu'elle aurait pu faire. Elle espérait fortement que cette Ashley allait prendre les choses en mains et permettre à tout le groupe de sortir au plus vite. La stagiaire tenta de s'éloigner du groupe mais c'était à peine un pas sur le côté. Il n'y avait que peu d'espace et tout le groupe l'occupait déjà. A défaut, elle se mit à proximité de ceux qui maîtrisait le plus mal l'anglais.

- Sauver la journée ? Ce plan m'irait tout à fait... J'ai quelqu'un qui...
Elle jeta un coup d'oeil à l'homme derrière elle. Un homme qui fait une crise d'angoisse. Un monsieur plutôt balaise et si il panique j'ai peur qu'il se fasse mal. Il faut forcer les portes par n'importe quels moyens ! Sa voix avait percé un peu plus dans les aigüs sous l'effet du stress. Elle ajouta un poli "s'il vous plaît" aussi inapproprié que maladroit.

Sa chef était là également et elle tentait de lui faire des sourires rassurants qui ne rassurait pas du tout Coleen. L'américaine priait seulement pour qu'un miracle se produise et que les portes s'ouvrent. Elle avait l'impression de vivre un cauchemar à être enfermée ici en charge de la situation. Ce n'était pas du tout prévue au début de la journée ! Coleen n'aimait ni les surprises ni l'imprévu. En grande timide tout ce qui n'était pas planifié représentait un risque de paraître ridicule. Et elle n'aimait pas être ridicule. Elle détestait parler en public qui plus est. Parfois, elle se demandait pourquoi elle souhaitant tant travailler dans le tourisme puisque de toutes évidences elle serait forcément en contact avec le public. Les situations de ce genre la faisaient vraiment regretter son choix mais que faire ? Malgré tout les journées qui se passaient bien lui prouvait qu'elle était capable. Mais chacune d'entre elles étaient un petit défi personnel qu'elle se devait de surmonter jour après jour.  

Est-ce que c'était pour ça qu'elle se levait ? Le défi ? Ou juste l'inconscience ? Non vraiment Coleen se posait la question aujourd'hui plus que les autres jours. En même temps jusqu'à aujourd'hui elle n'avait pas vraiment été confronté à de grosses difficultés. Et encore moins à la peur que derrière un banal incident technique se cache quelque chose de plus grand.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Angel Harlowe

avatar

Messages : 387
Date d'inscription : 03/09/2013
Age : 20
Localisation : Isla Nublar

MessageSujet: Re: Girl's Power : Incident au centre de la découverte !    Mer 23 Nov 2016 - 17:25

...

-"Bonjour, c'est la seconde des rangers à l'appareil, je suis bien à la maintenance ?"

-"Exact m'dame " répondit une voix d'homme dans le téléphone."

-"On a une porte bloquée au centre de la découverte, on ne sait pas pourquoi, quand est-ce que vous allez envoyer quelqu'un sur place ?" enchaina Angel professionnellement.

-"Une personne est déjà en route m'dame. Ah aussi avant que j'oublie encore, on ma dit de vous dire que système du parc risque de planter dans une vingtaine de minutes pt'être m'dame. Mais ça fait peut être cinq dix minutes de qu'on me la dit m'dame !

Angel était dépité par l'incompétence de la personne qu'elle avait au bout du fil. Ce crétin avait oublié de communiquer une information extrêmement importante et risquée la vie d'une vingtaine de milliers de personnes. Angel avait envie d'hurler comme une hystérique au téléphone pour clamer haut et fort son incompétence et qu'elle le ferait renvoyer, mais au lieu de ça, elle raccrocha seulement, composant dans la foulée le numéro du centre ou plutôt la salle qui gère les attractions du parc.

-"Angel Harlowe à l'appareil, on monte le niveau d'alerte du parc d'un cran si dans vingt minutes, je ne rappelle pas, le parc passe en alerte maximum, je ne veux plus de départ à la croisière du crétacé, ni aux gyrosphères, ni de visites chez les Dilophosaures, Cératosaures et Herrerrasaures ! Il y a ne serait-ce qu'un mort à c'est attraction aujourd'hui et je met fin à votre carrière !" annonça t'elle sèchement

Au moment où elle disait cela, une jeune femme blonde qu'elle reconnue puisqu'elle avait accueillit sur le parc quelques mois auparavant se frayer un chemin entre les rangers qui gardaient la porte et se dirigeait vers le lieux d'incident.
 
-"Bien madame"


Angel, tout en suivant de loin la jeune informaticienne, appelait le responsable de la section des rangers qui comme à son habitude devait passer son temps à l'enclos des raptors au lieux de prendre ses responsabilités à bras ouverts.

-"Hopkins, c'est Harlowe ! J'ai pris sur moi d'augmenter le niveau d'alerte du parc au niveau supérieur et dans une quinzaine de minute maintenant, le parc passera en alerte maximum si le système informatique plante, je vous dit ça puisque vous êtes surement à coté de l'enclos des raptors et qu'il faut les tenir au courant."

Puis elle raccrocha après avoir laissé le temps à Hopkins de répondre à la nouvelle. Pendant ce temps Ashley avait déjà commencé à parler avec une jeune femme coincé dans le tourniqué parmi les touristes qu'elle identifia comme Coleen. Elle l'avait rencontrée au début du mois lors du repas organisé par Ingen.
Angel se rapprocha d'Ashley et ne saisie que la fin de ce que disait Coleen à travers son talkie-walkie.

-"Alors c'est toi qu'ils ont envoyé." commença Angel, arrachant un sursaut à Ashley. Visiblement, celle-ci ne l'avait pas vu venir.

-"J'espère que je n'ai pas fais fermer la moitié des attractions du parc pour rien. je n'ai pas vraiment compris ce qui ce passe avec cette porte, les gens de la maintenance ne m'ont pas dit grand chose à part que ça allait peut être bientôt planter le parc ou un truc du genre. Ce qui est sur en revanche c'est que si Coleen veut sortir" dit-elle en faisant un signe de la main à l'intention de Coleen "les vitres de la portes sont blindés et sont faites pour résister à énormément de chose. Si elle veut sortir ou que l'on veut rentrer, il y a une grille d'aération camouflé dans le faux plafond mais fait pas être gros sinon on peut y rester coincé. Sinon je peux faire quelque chose pour vous aider ?"
En même temps qu'elle finissait de parler, on entendait une voix sortir du talkie d'Angel " R.A.S., le bâtiment et totalement évacué chef !"

-"Bien, tenez vos positions, personne ne dois entrer !"


_________________


Quatre roses !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ashley Wirricks

avatar

Messages : 98
Date d'inscription : 14/06/2014
Age : 23

MessageSujet: Re: Girl's Power : Incident au centre de la découverte !    Mar 24 Jan 2017 - 15:11

Quelque part, Ashley était contente de revoir Angel. Elle dégageait une telle aura de respect que, l’espace d’un instant, elle en oublia que tout le parc pouvait être plongé dans le noir d’un instant à l’autre.
Mais bon, la réalité la rattrapa vite fait bien fait. C’était pas le moment de déconner.

- Bon, faisons le topo, dit-elle plus à elle-même qu’à Angel. On a un système qui bug, une panne générale qui va se manifester dans (elle regarde son téléphone) 11 minutes, un groupe de 15 personnes bloqué dans un espace confiné où la température dois avoisiner les 30 degrés, et l’une d’entre elle s’apprête à nous taper une crise d’angoisse. C’est magnifique !

Elle ignora l’expression d’Angel, s’assit contre la paroi des portes et démarra son laptop. A travers la vitre, elle pouvait sentir la tension qui se dégageait des gens à l’intérieur. Elle entendait Coleen, qui s’efforçait de rassurer son petit groupe. Elle posa son téléphone à côté d’elle, qui lui indiquait le temps qu’il restait. Si elle avait eu le temps, elle se serait imaginée dans un film d’action avec le compte à rebours d’une bombe juste à côté d’elle.
Elle rouvra la fenêtre qui donnait sur les fichiers du parc. Evidemment, rien n’avait changé. Elle fit craquer ses doigts, tout en réfléchissant profondément. On était au point où elle ne devait pas trop se soucier des dégâts qu’elle pouvait faire, n’importe quelle solution serait meilleure que rien du tout. Entre péter quelques fusibles ou une île sans plus aucun système qui ne fonctionne, le choix était vite fait.

- Euh, Angel, vous vous rappelez il y a 2 minutes vous m’avez demandée ce que vous pouviez faire pour aider ?

Elle saisit son sac, en sorti un câble à port USB mâle des deux côtés et le tendit à Angel.

- Tenez, si vous pouviez faire passer une extrémité de ce câble par cette fameuse grille d’aération à Coleen, ça m’arrangerait. Je vais devoir me connecter directement au terminal.

Ashley saisit son talkie-walkie afin d'expliquer à Coleen la suite des festivités.

- Coucou Coleen, tu as participé à notre jeu concours et gagné. Tu permets que je te tutoie au fait ? C’est parce que « tu vois » ou « tu parles » c’est plus court que « vous voyez » ou « vous parlez »… Enfin bref, je disais que tu avais gagné à notre jeu concours. Ton prix est en route (elle jeta un œil à Angel) il va te tomber dessus… maintenant ! Bon, laisse le là pour le moment, va d’abord falloir faire quelques préliminaires. Trouve un objet tranchant et retire-moi cette moquette dégueulasse. Tu devrais pouvoir faire un petit trou avec une lime à ongles ou bien, je sais pas, enfin tu vas trouver j’en suis sûre. Ensuite t’auras plus qu’à arracher. Tu vas trouver un petit boîtier là-dessous. Ouvre-le et rappelle-moi quand tu y seras.

C’était évidemment une chance que Coleen se trouvait du bon côté de la porte pour pouvoir atteindre ce fameux boîtier. Si ça n’avait pas été le cas, il aurait fallu trouver autre chose, et justement, pas le temps de trouver autre chose. Il ne restait déjà plus que 9 minutes et 38 secondes.

Pendant que Coleen s’activait, Ashley préparait son ordinateur à la connexion. Elle avait tous les codes d’accès des terminaux du parc enregistré dans son disque dur, il fallait d’abord trouver le bon code. Ensuite il fallait qu’elle configure son hub USB pour supporter la connexion entre les deux hôtes. Ensuite, elle avait toute une armée d’entrée de commande spécialement créé pour ce genre de situations. C’était un peu comme si elle s’apprêtait à bombarder un bunker pour déloger son adversaire. Tandis qu’elle s’activait sur tout ça, elle s’adressa à Angel.

- Angel, je vais encore vous demander quelque chose. Vous pouvez demander à la maintenance ainsi qu’au PC qu’ils vérifient que tous les générateurs auxiliaires sont opérationnels ? Déjà qu’on risque d’avoir une panne générale, si en plus on joue de malchance et que les clôtures nous lâchent… Enfin vous voyez ce que je veux dire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Coleen Davis

avatar

Messages : 81
Date d'inscription : 19/05/2015
Age : 22

MessageSujet: Re: Girl's Power : Incident au centre de la découverte !    Lun 20 Mar 2017 - 11:09

Tandis que Coleen finissait de répondre à Ashley, elle n'avait pas pu rater la personne qui s'approchait de l'informaticienne et que la stagiaire reconnut rapidement. Angel Harlowe. L'adjointe au chef de la sécurité. L'adjointe du shérif en quelque sorte. Ils l'avaient fait déplacer elle et cela témoignait de l'importance de l'opération qui se déroulait. Toujours autant en panique, Coleen observait avec angoisse la scène se dérouler sur ses yeux. Apparemment sans pression, l'informaticienne et l'adjointe ranger s'échangeaient quelques mots que l'américaine ne pouvait entendre.

Et évidemment elle n'avait toujours aucune info supplémentaire. Coleen voyait les personnes s'activer à l'extérieur de leur cage de verre mais aucune information ne leur était donné. A défaut de pouvoir entendre ce que racontaient les deux femmes, elle décida d'entamer la discussion avec son groupe et s'excusa du désagrément provoqué par cet "exercice". Le présenter ainsi avait permis de calmer un peu le groupe à l'exception du claustrophobe.

La chaleur à l'intérieur de l'habitacle se faisait omniprésente, imposante et lourde. Coleen rougissait souvent mais transpirait habituellement peu. Là cependant elle sentait qu'en plus de ses joues rougies par la chaleur, sa peau prenait peu à peu une moiteur désagréable qui accentuait son malaise. Et à voir la tête des autres prisonniers de la pièce vitrée elle n'était pas la seule. Le claustrophobe allait probablement bientôt faire un malaise à force d'hyperventiler.

- Personne n'a un sac en papier ? Type sac à sandwich ? Elle avait prononcée cela d'un air agacé qui ne lui ressemblait pas mais elle ne supportait plus de l'entendre souffler de cette manière.Heureusement une mamie sortit de son sac à main, un sac en papier duquel elle retira des tapisseries avant de lui tendre. Coleen s'empressa de le donner au claustrophe en lui donnant l'injonction de respirer dedans calmement.

Ashley choisit ce moment de grâce pour se manifester.

- Coucou Coleen, tu as participé à notre jeu concours et gagné. Tu permets que je te tutoie au fait ? C’est parce que « tu vois » ou « tu parles » c’est plus court que « vous voyez » ou « vous parlez »… Enfin bref, je disais que tu avais gagné à notre jeu concours. Ton prix est en route (elle jeta un œil à Angel) il va te tomber dessus… maintenant ! Bon, laisse le là pour le moment, va d’abord falloir faire quelques préliminaires. Trouve un objet tranchant et retire-moi cette moquette dégueulasse. Tu devrais pouvoir faire un petit trou avec une lime à ongles ou bien, je sais pas, enfin tu vas trouver j’en suis sûre. Ensuite t’auras plus qu’à arracher. Tu vas trouver un petit boîtier là-dessous. Ouvre-le et rappelle-moi quand tu y seras.

Wahou. Coleen avait presque l'impression de se trouver dans un film d'action. Dont elle aurait été l'héroïne. Et clairement c'était trop de pression pour elle. La jeune femme n'était pas douée pour jouer le personnage principal. Tout juste assez charismatique pour les rôles seconds, elle avait tendance à préférer la figuration. Mais ici, elle était par défaut en charge du groupe et donc des opérations.

Elle se retourna vers son groupe de touristes, l'air abattu et demanda l'air désespérée :

- Un couteau ? Un cutter ? Un objet coupant ? On en a besoin pour entailler la moquette et atteindre un boîtier de contrôle électrique... Je crois. Quelqu'un ? Elle lança un regard plein d'espoir vers le monsieur qui traduisait ses propos jusque là. Monsieur ?

Malheureusement celui-ci n'avait rien sur lui. Mais il fit la transmissions aux autres personnes non anglophones et une femme se manifesta pour lui proposer un minuscule ciseau à ongles. Le ciseau dans la main et se demandant ce qu'elle allait bien pouvoir en faire, Coleen fut soulagée quand un homme lui tapota l'épaule pour lui donner un petit canif ! Bien mieux ! Elle le remercia nerveusement et commença à attaquer la moquette à l'endroit qu'avait indiquée l'informaticienne.
Pendant ce temps, Angel s'était glissée à son tour dans l'habitacle.

-Bonjour, Angel.... La salua brièvement Coleen. Je fais au plus vite !

Dans son dos, elle entendait Ashley qui continuait de déverser un flot d'informations à Angel. Pendant ce temps, la stagiaire continuait de découper la moquette du mieux qu'elle pouvait. Et autant dire que c'était de la bonne qualité de moquette très épaisse et duveteuse. Et pas du tout facile à découper. Malgré tout et au prix de grands efforts, elle finit par y parvenir et arracha le carré de moquette qu'elle souleva à bouts de bras d'un air triomphant !

- Angel, Ashley ! J'ai arraché la moquette ! Coleen rougit violemment en s'entendant parler. La situation était grave et elle était toute contente d'elle. Elle balbutia un petit : "Qu'est-ce qu'on fait maintenant ?"

A voir les visages autour d'elle, ils étaient nombreux à vouloir le savoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Angel Harlowe

avatar

Messages : 387
Date d'inscription : 03/09/2013
Age : 20
Localisation : Isla Nublar

MessageSujet: Re: Girl's Power : Incident au centre de la découverte !    Ven 28 Juil 2017 - 18:49

Angel regardait Coleen faire de son mieux à l’intérieur du tourniqué avant qu’Ashley lui tende un câble USB et lui demande de le faire parvenir à Coleen par la bouche d’aération. Angel siffla le ranger dans la salle. Un beau ranger métissé aux yeux d’un bleu océan. Angel lui demanda de la porter jusqu’à hauteur de la bouche d’aération. Angel ramassa l’extrémité du très long câble UBS et la bloqua doucement mais surement entre ses dents. Le ranger la porta assez facilement jusqu’à la bouche d’aération qui n’était visiblement pas nettoyée très souvent puisqu’Angel pouvait sentir sous ses doigts, en s’agrippant sur le bord de l’ouverture, de la poussière en masse. Un effort sur les bras aidé par son collègue qui la faisait glisser dans cet endroit restreint et Angel commencée à ramper en direction de la faible lueur que représentait le tube en aluminium dans lequel elle était. La Ranger priait pour que le tube ne cède pas sous son poids, malgré ses 62 kg, le tube tremblait beaucoup. Une fois arrivée à hauteur du la deuxième bouche d’aération il fallait faire vite, Angel donna des coups de pied sur le grille comme elle put. Cette dernière céda au bout d’une petite quinzaine de coup.  Angel commença alors à glisser dans le tourniquet en espérant que personne ne serait assez idiot pour rester en dessous.

En atterrissant, la scène manqua de la faire rire. Elle ne savait pas ce qui était le plus hilarant, un type en respirait dans un sac en  papier ou Coleen qui s’acharnée furieusement contre la moquette avec un canif.  Coleen la salua brièvement tandis qu’Angel répondit sur un ton légèrement moqueur : «Si j’étais votre petit amis j’aurais du souci à me faire.»

La moquette enfin arrachée, Coleen avait l’air super contente de ce massacre au canif réussi et se mise à rougir.  Elle perdit son assurance aussi vite qu’elle l’avait gagnée, elle avait encore beaucoup de travail à faire sur ce plan-là. Maintenant, elle ne savait plus ce qu’il fallait faire et semblait un peu perdu. Angel lui dicta alors ce qu’elle devait faire.

«Tu dois ouvrir le boitier et brancher le câble USB après faut que tu vois avec Ashley ! Je dois passer un coup de fil. »

Angel appela le centre de maintenance en demandant bien à parler au directeur de section.

« Bonjour, je suis Angel des rangers, j’aimerais savoir si les générateurs auxiliaires du parc sont opérationnels ou non !»

Angel attendait une réponse pour pouvoir la communiquer à Ashley et prendre des décisions pour la sécurité de ce parc.

_________________


Quatre roses !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître du Temps
Admin
avatar

Messages : 137
Date d'inscription : 26/09/2013
Localisation : Dans l'Ombre

MessageSujet: Re: Girl's Power : Incident au centre de la découverte !    Sam 30 Sep 2017 - 21:11

Le système était bien fait. Toutes les heures les données du parc sauvegardait automatiquement. Tout était dupliqué et déplacer vers la salle des archives informatiques soit un grand frigo plein de serveurs. Dans le même temps se mettait à jour un certain nombre de paramètres : patch de sécurité,update, changement de configuration etc... Une analyse de antivirus se déclenchait et scannait l'ensemble des données tandis qu'un autre logiciel détectait d'éventuelles, et rares, problèmes techniques.

Dans le cas où le système repérait une erreur technique il la signalait. Et il vous fallait la régler avant la prochaine maintenance sans quoi le système freezait. Un certain nombre de structure se désactivait pour verrouiller et protéger la majeure partie des données. Seuls restaient allumé les éclairages de veille (utilisé de nuit), les ordinateurs prioritaires (clinique, direction, rangers et informaticiens) et les dispositifs de sécurité classé rouge. Autrement dit les caméras de sécurité et les enclos.

D'où la question, légitime, d'Angel ? Les générateurs auxiliaires, qui assuraient, qui assuraient le remplacement du système principal en cas de freeze, étaient-ils en marche ?

A priori pas de raisons pour qu'ils soient défaillants mais comme le risque zéro n'existe pas ?

- 1 et 2 : Défaillance
- 3 à 10 : Tout va bien


Maître du Temps a effectué 1 lancé(s) d'un D10 (Image non renseignée.) :

_________________

Mes Victimes sont au nombre de ... 14 ... Mais ça devrait bientôt augmenter... Twisted Evil .

PJ tués de ma Main : Brandon Colomes, John Pick, Tony Carmine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître du Temps
Admin
avatar

Messages : 137
Date d'inscription : 26/09/2013
Localisation : Dans l'Ombre

MessageSujet: Re: Girl's Power : Incident au centre de la découverte !    Jeu 5 Oct 2017 - 22:32

Ashley peut maintenant se rassurer : les générateurs auxiliaires sont opérationnels ! Il devrait donc être possible de limiter les dégâts sans que cela n'atteigne les clôtures...

_________________

Mes Victimes sont au nombre de ... 14 ... Mais ça devrait bientôt augmenter... Twisted Evil .

PJ tués de ma Main : Brandon Colomes, John Pick, Tony Carmine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ashley Wirricks

avatar

Messages : 98
Date d'inscription : 14/06/2014
Age : 23

MessageSujet: Re: Girl's Power : Incident au centre de la découverte !    Dim 22 Oct 2017 - 15:28

C’est incroyable à quel point on peut ignorer le monde autour de nous lorsqu’on est concentré sur quelque chose ! Ashley ne le savait que trop bien, elle qui avait tellement reçu des commentaires de la part de ses professeurs, par rapport à « ses problèmes de concentration ». C’était tout bonnement faux, c’est juste qu’Ashley était capable d’être tellement prise dans ce qu’elle faisait qu’elle en oubliait de mettre un ‘listening event’ sur le monde extérieur.
Tellement occupée à faire défiler ses codes tandis que le driver préparait la connexion à un terminal, Ashley n’entendit pas son talkie grésiller avant de faire résonner une première fois la douce voix angélique de la ranger. Ni la deuxième. La troisième fois, quelque chose la titillait. Quand Angel l’appela une nouvelle fois, non sans avoir monté le ton et ajouté quelques mots (dont ‘bouché’ en fit partie), Ashley faillit faire un bond et saisit le talkie, tout en se traitant d’idiote à haute voix.

- Excuse-moi, tu as du nouveau ?

Angel lui fit savoir que les générateurs auxiliaires étaient opérationnels, ce qui était une très bonne nouvelle. Au moins, elle ne recevrait pas la visite d’un dinosaure affamé lors de ses réparations.

- Vous assurez, mesdames !

Fière de son petit apport humoristique comme à son habitude, elle reçut la notification d’une connexion inconnue. Son driver établit la connexion, et un mot de passe fut demandé. Elle reprit ses recherches. Elle finit par trouver le bon code et l’entra. Elle vérifia son portable. Plus que 5 petites minutes.

La connexion établie, Ashley avait accès à toutes les commandes, information et historique que contenait le terminal. Il n’y avait pas qu’une commande pour faire tourner la porte à la vitesse adéquate, mais aussi un module qui régulait la température, un qui se chargeait d’arrêter le tourniquet en cas de choc., etc.
Aussi, un fichier log se chargeait de noter tous les évènements : mise en route, choc, changement de température, inactivité… Ashley s’empressa d’ouvrir le suivi en direct de ce log, afin d’avoir une vue sur la fonction des modules. Sa première action consista à actionner le module qui se chargeait de faire tourner le tourniquet. Le résultat était comme prévu : ça ne marche pas.
C’était prévisible, mais il faut toujours tester. Ce qui troubla Ashley, c’était que rien n’apparut dans le log. Elle retenta la manœuvre, fit un refresh du log : toujours rien.
Elle ouvrit machinalement l’historique des évènements, et se rendit compte que rien n’avait été ajouté depuis le début de la panne. Elle aurait, au minimum, du voir des notes concernant la montée de température dans les dernières minutes. Mais non. Nada.

Angel dut percevoir son trouble, car celle-ci tenta de se renseigner par talkie-walkie. Evidemment, Ashley ne s’en rendit pas compte. Intérieurement, elle bouillonnait. Il faisait soudainement beaucoup plus chaud. Elle commençait à douter de sa capacité à régler le problème à temps, car ça, elle n’avait encore jamais vu. La seule solution qu’elle voyait, c’était de demander au centre de contrôle d’éteindre le module entier de cette partie du bâtiment. Ça couperait quelques lumières, musiques, climatisations et verrouillage de portes, et ça réglerait le problème. Mais ça prendrait trop de temps. Un tel redémarrage requiert beaucoup de ressources informatiques, de paramétrages et surtout de temps. Au moins 30 minutes. Or, dans 2 minutes, on ne pourrait plus rien faire depuis nulle part, pas même du centre de contrôle.
Ashley commença à basculer dans la colère, maudissant ce foutu tourniquet. Elle était prête à prendre un marteau, se faufiler par la trappe et faire une ‘restauration maison’ sur ce terminal.
Si seulement je pouvais…
Et ce fut l’illumination. Elle pouvait. C’était quelques fusibles et câbles à remplacer, où c’était tout le parc. Elle prit la décision en une fraction de seconde.

Elle reprit la fenêtre de la connexion, et enclencha le mode override. Elle reçut toute une ribambelle de notification, d’avertissement, comme quoi c’était dangereux, que des dégâts pouvaient être causés. C’était justement ce qu’elle comptait faire.
A la vitesse de l’éclair, elle écrit un script qui reparamétrait la distribution électrique du terminal. Elle réorienta tout vers ce qui avait rapport avec les freins et le module d’arrêt. Alors qu’il ne restait que moins de 15 secondes, elle exécuta son kamikaze.
Il ne se passait rien.
10 secondes…
9…
8…

Les lumières dans le tourniquet baissèrent en intensité, puis revinrent à la normale.
7…
6…
5…
4…

Il y eut des étincelles en provenance du terminal, accompagné de quelques cris et de sursauts. Les lumières se coupèrent à l’intérieur.
3…
2…
1...
0.


Ashley regarda autour d’elle, et scruta le moindre signe de panne. Les musiques continuaient à jouer. Aucun employé du parc ne semblait recevoir de notification de panne. Les étincelles et la coupure de courant étaient la preuve qu’elle avait réussie. Elle avait court-circuité le tourniquet. Grillée les fusibles. Le tourniquet hors service, il ne pouvait plus freezer, et donc nuire à quoi que ce soit.

Elle saisit son talkie-walkie et invita Angel à pousser le tourniquet, qui ne ferait que tourner sur lui-même à présent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Coleen Davis

avatar

Messages : 81
Date d'inscription : 19/05/2015
Age : 22

MessageSujet: Re: Girl's Power : Incident au centre de la découverte !    Mer 1 Nov 2017 - 15:43

Coleen avait été plutôt gênée par la blague d'Angel sur son hypothétique petit ami. En effet, la moquette n'avait pas brillante allure après ce passage dans les mains de la jeune guide ! Pourquoi Angel s'était senti obligé de faire une blague ? A chaque fois, ses plaisanteries mettaient Coleen extrêmement mal à l'aise. Elle n'appréciait que très moyennement qu'on se moque d'elle, qu'on fasse des blagues qu'elle ne comprenait pas ou qu'on parle d'elle en publique. Un rien suffisait à l'angoisser ou à la renfermer sur elle-même.

Heureusement Angel ne s'attarda pas sur le sujet et préféra répondre à sa question concernant la suite des événements. Et il n'y avait rien de particulièrement insurmontable à faire. Ouvrir le boîtier qui était caché sous la moquette et brancher le câble USB. Un jeu d'enfant ! En effet, le boîtier étant impossible à devenir sous la toile duveteuse, aucune sécurité supplémentaire n'avait été ajouté au dispositif. Une fois la moquette retirée il suffisait d'ouvrir la trappe du boîtier. Tout simplement. Il y avait ensuite un petit écran et plusieurs ports de branchement différents disponible. Coleen brancha le câble USB au port dédié et fit à Ashley que tout était ok.

Mais ce fut un fail car Ashley était entièrement tourné vers ses écrans et n'avait pas du tout vu le signe de la jeune femme. N'osant pas se faire remarquer plus de raisons, Coleen attendit patiemment que Angel ait pu avoir la réponse du centre de la maintenance concernant les générateurs pour se manifester. En quelques mots, elle lui indiqua que le câble était correctement branché. La ranger se chargea ensuite de transmettre les informations à l'informaticienne, toujours aussi absorbée par ses écrans.

Ashley sortit quelques instants de sa concentration pour prendre l'appel d'Angel et leur lancer quelques mots d'encouragements puis se replongea de nouveau dans sa lecture. A son air grave et tendue, la figure d'Ashley suffisait à indiquer à tout le monde que malgré ses sorties humoristiques, la situation ne prêtait pas du tout à l'humour. Le groupe et Angel toujours bloqués dans le tourniquet ne perdait pas une seule seconde et restaient concentré sur l'analyse du visage de l'informaticienne.

Plus personne ne bougeait de peur de la déconcentrer. Seul Angel semblait franchement s'impatienter et ne pas supporter le silence. Elle tenta de contacter l'informaticienne mais celle-ci ne semblait pas en faire cas. de son côté Coleen évitait, avec toute l'application et la concentration dont elle était capable, les regards de son groupe de visiteur. Pas bien plus rassurée qu'eux, elle ne tenait pas à devoir encore expliquer qu'il fallait attendre que la situation se débloque. Elle était angoissée et ne voyait pas comment rassurer tout un groupe de personnes stressées alors qu'elle-même était à deux doigts du malaise.

Sa chef de l'autre côté de la vitre avait adopté la même attitude. Sa partie de groupe à elle avait été évacuée et avait certainement été attribuée à un autre guide pendant que eux étaient bloqué ici. A coup sûr, cette partie du groupe continuait paisiblement sa visite. Seuls ceux qui avaient quelqu'un de proche bloqué dans la porte avait été autorisé à rester. Ils attendaient bien sagement derrière leur guide. Tout le monde regardait ses pieds assez mal à l'aise.

Même si personne ne parlait, ils pensaient tous certainement à la même chose. "Les attentats". Ceux qui avaient touché le parc deux ans plus tôt. Tout le monde avait pu en voir les images à la télé ou sur internet. Voir les gens qui couraient, blessés, dans toutes les directions et les activistes se balader armés sur le parc avaient frappé durablement les esprits. Il y avait même eu des dinosaures en liberté. Même si, cela Coleen ne le savait pas, ce n'était pas les dinosaures du parc qui avaient été relâché mais bien ceux présent sur un des bateaux de croisière. Dans l'esprit des gens, tout était embrouillé car tout les journaux en avaient parlé. Les démentis n'y avaient rien fait. Certaines légendes étaient restées et les gens avaient conservé ces versions comme "la bonne". Bien des choses avaient pourtant été très bien caché. Mais cela les gens ne le savaient pas. Malgré tout ces images tournaient dans leur tête et ils étaient évidents que certains craignaient qu'il ne s'agisse du début d'une nouvelle attaque.

Si Ashley ne paraissait pas avancer, ce n'était pourtant pas le cas. Tout le monde le comprit lorsque les lumières du tourniquet flanchèrent d'un coup. Ce ne fut pourtant que passager. Il y eut un murmure autant dans le tourniquet qu'en dehors. Il se passait visiblement quelque chose mais quoi ? Bon ou mauvais ?

Des étincelles jaillirent du terminal mais également du boîtier aux pieds de Coleen. Les gens, dont la jeune femme, poussèrent des cris croyant véritablement que tout le système du parc s'effondrait littéralement. Comme les lumières s'éteignaient l'angoisse redoubla et les cris étouffés se multiplièrent. Le claustrophobe ne cria même pas car il s'évanouit avant même que les lumières ne soient éteintes.

Quelques personnes conservèrent leur calme en s’apercevant qu'en dehors du tourniquet tout semblait tout à fait normal et qu'il n'y avait donc pas matière à s'inquiéter outre mesure. Le calme revient d'un coup après l'extinction des lumières car rien de plus n'était arrivé.

En fond sonore, la musique de monsieur ADN continuait à diffuser. Tout semblait être revenu à la normal mis à part le tourniquet qui était out. Ashley sortit alors de son mutisme et contacta Angel pour lui dire de pousser le tourniquet. Coleen retenait son souffle, hypnotisée par les mouvements de la ranger. Celle-ci poussa le tourniquet et ressortit. Il n'était plus bloqué !

A peine cette pensée avait-elle traversé l'esprit de Coleen que ce fut la débandade ! Tout le monde, mis à part le claustrophobe évanouie et Coleen encore sonnée, voulut sortir en même temps. Les protestations de la jeune guide pour les discipliner et faire sortir les gens dans le calme ne servirent à rien. Ils y avaient foule devant les portes et personne ne l'écoutait....


- Faites quelque chose, ils vont finir par se battre !
Fut la seule chose qu'elle fut en mesure de lancer dans le micro de son talkie walkie afin que Angel et sa chef l'entende ! Et en effet, un espagnol et un allemand étaient en train d'en venir aux mains.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Girl's Power : Incident au centre de la découverte !    

Revenir en haut Aller en bas
 
Girl's Power : Incident au centre de la découverte !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le plan du Centre-ville de PAP devrait être confié à des Haitiens
» Protocole d’entente sur le centre des Cayes (EDH)
» Centre Arthurien
» London Stiller...she's a special girl
» Centre de perfectionnement Coiffure

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Jurassic Park World RPG :: L'Univers :: Site A : Isla Nublar - Costa Rica :: Attractions :: Le Centre de la Découverte-
Sauter vers: