Forum RPG Jurassic Park/World
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Opération 2x07 = Viva La Cinema

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Maître du Temps
Admin
avatar

Messages : 135
Date d'inscription : 26/09/2013
Localisation : Dans l'Ombre

MessageSujet: Opération 2x07 = Viva La Cinema   Dim 7 Fév 2016 - 0:05

B


Viva La Cinema


 



*  Contexte :

Simon Masrani et Claire Dearing ont finalement trouvé un compromis avec leurs idéologies qui diffèrent, à savoir "Dépenser sans compter" pour le bonheur des visiteurs et "Le bonheur des visiteurs ne remplit pas le porte-monnaie", et ils ont donc tout deux décidés qu'il était temps de faire un peu de promotion ! Il s'agira donc pour les vidéodocumentalistes essentiellement de faire la promotion du Jurassic World et de la nouvelle futur attraction avec un film ! Des interviews sont possible pour animer le film promotionnel. Votre boulot commence en filmant l'équipe de soigneurs s'occupant des Raptors d'intervention, un projet mené secrètement par InGen.


*  Lieu :

Enclos des raptors


* Groupe :

Guide/Vidéodocumentalistes et autres éventuellement pour les interviews






Ordre de Passage :

- Ornella Vinci
- Terrence McTaylor
- Dan Grant

_________________

Mes Victimes sont au nombre de ... 14 ... Mais ça devrait bientôt augmenter... Twisted Evil .

PJ tués de ma Main : Brandon Colomes, John Pick, Tony Carmine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ornella Vinci

avatar

Messages : 9
Date d'inscription : 11/12/2015

MessageSujet: Re: Opération 2x07 = Viva La Cinema   Ven 12 Fév 2016 - 14:44


10h : Bungalow d'Ornella

C'est drôle comme les choses qu'on s'attend à trouver en un lieu peut être disparate de sa pensée de base. Je viens d'arriver et je sens déjà que les chose échappent totalement à mon contrôle. Cela ne me perturbe pas mais j'avoue que j'aimerai vraiment comprendre quelle est ma tâche ici. Le parc a l'air si grand et si rempli d'espèces diverses et variées que je n'arrive pas à savoir ce que l'on attend de moi. J'ai rencontré monsieur Masrani qui m'a fait comprendre que mon travail résidera dans un premier temps par de l'observation, mieux comprendre ce que nos ancêtres ont à nous dire et ce qu'ils peuvent apporter à la nouvelle génération en tant qu'attraction. C'est étrange comme ce discours est si proche de ce qu'aurait pu dire un certains John Hammond avant sa disparition. Surement se sont-ils déjà rencontré, la succession a du être arrangée au préalable. J'ai toujours appris à travailler avec mon ressentis, une sorte d'instinct s'est développé en moi, quelque chose que je ne peux expliquer, mais bien quelque chose que j'ai appris à maîtriser. Je ne peux pas modifier l'avenir, mais disons que je peux dans certains cas le prévoir. Dans le cas de mon premier jour de travail, mon don ne me sert à rien, je suis encore dans la nouveauté d'un contexte très loin de ce qu'on peut imaginer dans le vrai monde. Ici nous somme dans quelque chose qui n'existe pas mais qui est visible par l’œil humain, même palpable. C'est là toute l'étrangeté de ce monde. On pourrait le qualifier de "virtuellement vrai"

J'enfile quelques vêtements de qualité, les meilleurs que j'ai sur moi, mademoiselle Dearing m'a convaincue de venir habillée de sorte de passer à la caméra. Elle m'a dit que mon physique serait parfait, mais d'une manière très froide et hautaine. Pour qui elle se prend celle là... Mais bon, je ne vais pas fustiger les règles dès mon arrivée. Je m'exécute et m'occuperai d'elle plus tard entre quatre yeux et en tout bien tout honneur. Ma première impression est certes mauvaise, mais la demoiselle a du caractère et ça m'a plu. Autant agir un peu contre nature et faire bonne impression. Elle m'a dit que j'allais rencontrer mes premiers collègues paléontologues, Mc Talor et Grant, je me suis tout de suite demandé si il s'agissait de mon idole Alan Grant, si ce n'est pas lui, c'est certainement un parent. Dans la famille des amoureux des dinosaures, il ne doit pas y avoir des centaines de familles Grant.

11h : Devant l'enclos des raptors

Je suis un peu en avance, il n'y a personne, je suis très pointilleuse sur la ponctualité, non pas par manières mais par habitude. Ma mère n'a jamais été à la bourre pour me forcer à me rendre à des défilés de manteaux en peau de serpents pour adolescent. Je ne peux m'empêcher de revoir encore le regard de ma mère m'encourageant à quasiment me prostituer devant des jeunes hommes qui me dévisageaient, bavaient en me traitant de "bonasse stupide". Par contre quand il s'agissait de m’emmener à une conférence à San Diego animée par monsieur Grant, là plus personne. J'ai du me faire la promesse de ne jamais reproduire ce schéma, juste respecter ma parole pour grandir à ma façon. Une façon de m'affranchir du domaine familial ? Sans doute.

Un homme plus âgée que moi à la barbe blanche prédominante est en approche, chouette, au moins je n'aurais pas à faire à un jeune homme qui ne penseras qu'a relooker ma poitrine ! Et si c'était lui monsieur Grant, non, je l'aurait déjà vu sur une vidéo conférence. J'ai hâte de le rencontrer, lui sait surement à quelle sauce nous allons être mangé sur cette opération promotion - m'a-t-on dit -

- Bonjour, je suis mademoiselle Vinci, nouvelle paléontologue du parc, mademoiselle Dearing m'a demandé d'assister à une sorte d'opération promotion du parc ici même. Vous en savez plus ?

Ce qui est fou c'est que j'ai l'impression d'avoir toujours su bien parler, je ne ressens aucun stress à l'idée de rencontrer mes supérieurs, surement mon passé de mannequin a su me faire prendre conscience de mon corps et de ses diverses composantes. L'homme de fer en face de moi m'impressionne je l'avoue, il a l'air d'avoir un vrai charisme, cela doit être un ancien ici.

- Si vous avez besoin d'un coup de main n'hésitez surtout pas.

C'est partis, l'aventure commence ici et maintenant !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Terrence McTaylor

avatar

Messages : 35
Date d'inscription : 06/09/2013

MessageSujet: Re: Opération 2x07 = Viva La Cinema   Ven 19 Fév 2016 - 19:08

Encore un matin, un matin pour rien. Ces mots résonnaient dans la tête de Terrence comme une chanson stupide, une rengaine qui tournait en boucle. Se lever le matin pour des broutilles commençait doucement à lui peser lourd sur la conscience. Il était plutôt du genre matinal, là n'était pas le problème. Le vieux paléontologue n'aimait juste pas perdre son temps et « ça » s'était une connerie monumentale. Bien sûr, il connaissait l'engouement qu'avait toute cette communication, il savait qu'aujourd'hui l'argent avait une importance capitale au sein de la vie des gens. Comme si le Jurassic Park... Le Jurassic World. Putain ça aussi c'était une connerie. Le parc du Jurassique, ça, ça avait du sens. Jurassic World, le monde Jurassique. C'était un peu comme faire de l'humanitaire. Et appeler cela ainsi alors que le parc ne proposait pas uniquement des choses de cette période... Comme si les putains de Géranium qu'il y avait sur le balcon venait du Jurassique. Et les hôtels ? On en parle des hôtels ? Mon cul c'est du poulet ? Bref... Terrence était très mitigé quand au rôle qu'il avait à jouer dans ce film. Rien que le mot film le débectait, comme s'il avait demandé à jouer dans un putain de film. Si un de ces foutus tarés lui demandaient quoi que ce soit, il n'était pas certain encore de sa réaction. « Mettez-vous un peu plus à gauche. » Pan ! Et là c'était assez à gauche ? Peigne cul va...

       Depuis que John Hammond était décédé, paix à son âme, depuis qu'InGen avait retourné sa veste, Terrence avait tout de même passé la moitié de son temps à faire autre chose que son métier. Les scientifiques, ce fameux Dr. Wu surtout, faisaient de la récupération, du recyclage. Ils avaient manipulé, remanipulé encore et toujours les gènes, l'ADN et les chromosomes. Aujourd'hui, c'était comme s'ils avaient pris une table, qu'ils y avaient mis un dossier et qu'ils prétendaient avoir fabriquer une chaise alors qu'ils y mettaient encore les couverts et les assiettes. Ca n'avait plus aucun sens. Terrence était terriblement mal à l'aise vis à vis de tout ça. Bien entendu, on leur certifiait qu'ils avaient toujours fait ça, que cela avait toujours été comme ça mais cela en était rien. Ce qu'ils faisaient dans ces laboratoires... C'était du viol historique de la nature, ils violaient tout une partie de l'histoire de notre planète, ils se masturbaient tranquillement entre ses fesses en prétextant une découverte scientifique. Terrence détestait le Jurassic World, ce qu'il représentait, l'image qu'il voulait donner. Il détestait toutes les personnes qui venaient visiter le Jurassic World. Il détestait ce putain de mot : Jurassic World. Il le détestait au point même où il en était venu à arracher les logos qui se trouvaient sur les produits dérivés qu'on avait voulu leur refourguer. Les draps, les serviettes, les chiffons, etc... Il ne mettait jamais la veste ou les t-shirt qu'on leur avait demandé de porter. Non, décidément et définitivement, il se demandait ce qu'il faisait encore dans cette entreprise. Plusieurs raisons en réalité. Il ne lui restait plus que quelques années, cinq ans peut-être ? Peut-être plus. La retraite lui tendait les bras, il ne pouvait se permettre de démissionner. A son âge, il ne retrouverait certainement pas un emploi de cette envergure, de cette « importance » et ce malgré son diplôme et son expérience professionnelle. Tout simplement, les paléontologues n'avaient plus les financements nécessaire pour pouvoir engager du personnel à tout va justement à cause d'entreprise comme celle dans laquelle il se trouvait actuellement. Travailler comme professeur ? Cela en était pas question, il n'aurait plus la patience... Il était donc plutôt bien payer, bien loger. C'était les seuls bons points de son emploi actuel.

       Terrence se trouvait désormais devant l'enclos des Raptors, il devait être au alentour des dix ou onze heures. Comme à son habitude, la ponctualité était un mot important dans son vocabulaire. Mais par fierté et surtout rien que emmerder son monde, le vieil homme tenait à ne pas arriver le premier. Il s'écartait du lieu de rendez-vous pour fumer tranquillement une clope dans un coin reculer tout en surveillant l'enclos du coin de l'oeil. Après quelques instants, il vit une jeune femme arriver. Sans porter aucun jugement sur son apparence, le vieux paléontologue s'avança vers elle d'un air détendu et nonchalant.


- « Bonjour, je suis mademoiselle Vinci, nouvelle paléontologue du parc, mademoiselle Dearing m'a demandé d'assister à une sorte d'opération promotion du parc ici même. Vous en savez plus ? Si vous avez besoin d'un coup de main n'hésitez surtout pas. »


       Passons les idées tordues qu'il passa un instant en revue dans sa tête, la femme qui se trouvait devant lui était plutôt jeune, plutôt jolie mais avant toute chose elle était paléontologue. Terrence se demandait encore une fois pourquoi personne n'avait prévenu sa venue, il ignorait aussi pourquoi il ne la connaissait pas déjà mais il outrepassait tout ça et se contentait de lui sourire, un léger faux-semblant de politesse qui ne manquait pas de trahir légèrement sa dentition.


- « Bonjour, je suis Terrence McTaylor, vous travaillez ici depuis longtemps ? J'ai été moi même convoqué ici sans vraiment savoir de quoi il en retournait. Je suis paléontologue, second de Marcos Shannon. Je vous renvoie donc chaleureusement la main, si vous avez besoin de quoi que ce soit, je dois être en mesure de pouvoir vous aider. »


Toujours ouvert, avec une pointe de sympathie, Terrence s'adressait à cette jeune personne, pas encore corrompue par cette entreprise ou par quelques autres du genre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dan Grant

avatar

Messages : 65
Date d'inscription : 14/09/2013
Age : 20
Localisation : Isla Nublar

MessageSujet: Re: Opération 2x07 = Viva La Cinema   Ven 26 Fév 2016 - 22:19

Ring ! Ring ! Ring !

J’arrêtai le réveil avec difficultés. Les yeux peinant à laisser entrer les rayons lumineux traversant les fenêtres de mon bungalow, l’esprit encore embrumée par cette nuit de sommeil, je m’étirais langoureusement dans mon lit. Je tournai la tête vers le réveil. 9h30. J’ai encore beaucoup de temps devant moi. Environ une heure et demie. Aujourd’hui, on m’a assigné à une opération promotionnelle à l’enclos des raptors. Autant dire que ce n’est pas ce que je faisais habituellement. Il semblerait que deux de mes collègues serait présent aussi. Mc Taylor et une certaine Vinci  dont je n’ai jamais entendu parler. Surement une nouvelle sur diplômé et euphorique comme on ne peut l’imaginer pour avoir réussi à décrocher un boulot dans ce paradis dinosauresque.

Encore au chaud dans mes draps, je me résine à enfin sortir du lit pour me préparer. Je sors du lit, au contact de l’air froid de la pièce, un frisson me parcours l’échine. Je me déplace jusqu’à dans la salle de bain. Prend une douche chaude comme à mon habitude, puis suit le rasage et termine par la penderie. Enfile ses sous-vêtements et un costard et une cravate. Un style vestimentaire que je n’avais utilisé depuis longtemps mais bon… il fallait faire bonne impression pour leur film. Je hais ce genre de film promotionnelle, ça dénature facilement les personnes qui apparaissent dedans. Je me dirigeai ensuite vers ce qui me servait de cuisine, me fit couler un  café et prépara trois bonnes tartine de beurre et de miel. Je mangeai les deux premières tartines, puis, au moment d’amener la troisième tartine à ma bouche, je sentis la tartine se dérober sous mes doigts et j’assistais avec tristesse à l’atterrissage face tartinée sur mon costard. Une généreuse tache de miel et de beurre bien gras ornée maintenant le seul costard de ma penderie ! La journée commencée bien pourtant …

Je bu alors rapidement mon café et alla me changer. Je retirai le costard ainsi que les belles chaussures et le pantalon qui allait avec et j’optai pour un style plus décontracté qui me correspondait beaucoup plus. Une chemise verte claire accompagnée d’un short beige et de chaussures basse de randonnée marron clair. Tant pis si ça ne plait pas, je suis paléontologue pas expert-comptable !

Un vite passage à la salle de bain pour me brosser les dents et je partis pour l’enclos des raptors à pied. La mythique brume de l’île des brumes commençait à peine à se lever et un soleil éclatant faisait place.

J’arrivai avec un léger retard visiblement puisque Terrence, mon supérieur et déjà là et est en train de discuter avec une jeune blonde. Bien habillée en plus. Je vais passer pour quoi moi avec mes vêtements supra décontract ? C’est genre « on n’est pas sur un terrain de fouille vous êtes sûr ? Je croyais que … ». Plus je m’avançais les deux personnes plus je me rendais compte que le visage de la jeune femme ressemblait étrangement à ses mannequin que l’on peut retrouver dans les  pubs française Dior.

Bref, je m’avançai et une fois à leur hauteur j’entamai la discussion :

- Bonjour, veuillez excuse mon léger retard. Dis-je en tendant la main à chacune des deux personnes. Je suis Dan Grant. Vous devez être Miss Vinci ajoutais-je en me tournant vers la miss.

- Bien, je ne sais pas trop ce que l’on doit faire ici mais je propose de si mettre tout de suite hein ! Je n’ai pas envie de passer la journée ici. Les films proportionnels, ce n’est pas trop mon truc. Au fait ! –Ajoutais-je- que faites-vous comme job miss ? Je ne vous ai jamais vu...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ornella Vinci

avatar

Messages : 9
Date d'inscription : 11/12/2015

MessageSujet: Re: Opération 2x07 = Viva La Cinema   Lun 29 Fév 2016 - 0:06

La ponctualité dépend de comment le terme est compris par les protagonistes. Il y a le "tout pile", le "quart d'heure charentais"... Personnellement je suis assez surprise d'être la première sur les lieux. L'homme devant moi est beau. Beau par son expérience et son vécu, enfin c'est ce que je suppose. En tout cas ce Terrence m'inspire la confiance et j'ai envie de faire bonne figure.

- Bonjour, je suis Terrence McTaylor, vous travaillez ici depuis longtemps ? J'ai été moi même convoqué ici sans vraiment savoir de quoi il en retournait. Je suis paléontologue, second de Marcos Shannon. Je vous renvoie donc chaleureusement la main, si vous avez besoin de quoi que ce soit, je dois être en mesure de pouvoir vous aider.

Ah, sa dernière phrase me rassure, j'ai besoin d'un mentor, quelqu'un qui ne pensera pas qu'à mes attributs physiques. En plus il est lui aussi Paléo, je vais donc surement travailler en partie avec lui, dans un premier temps en tout cas. C'est bizarre car je n'ai pas l'impression d'avoir besoin d'aide, j'ai plutôt envie d'apprendre humainement à découvrir le contexte dans lequel je me trouve. J'ai juste peur que l'on me juge pour mon seul physique, je vais devoir prouver qu'il y en a là-dedans.

- Je viens d'arriver sur l'île, je ne connais personne et à vrai dire je suis assez surprise de voir que ma première mission concerne un film.. Nous allons donc faire équipe ? J'en suis honoré. Je ne connais pas Marcos Shannon, on ne m'a pas présenté à mes supérieurs hiérarchique avant ce matin. Vous êtes au parc depuis combien de temps ? Y a t-il des choses que je doive savoir sur le parc ?

Je suis peut-être un peu direct, j'imagine qu'on a du travail et peu de temps pour parler du passé de Jurrassic World. J'ai tellement fait de sacrifices pour arriver ici que je ne voudrai pas louper mon entrée en scène, que je le veuille ou non, je vais devoir mettre ma technique au service de mes supérieurs pour commencer, nuls doutes que je serais vite un peu plus libre si je performe. Ca passe par ce tournage. Mais j'aimerai beaucoup savoir quel est mon rôle ici... Tiens voila un autre homme, peut-être ce fameux Dan Grant. Il est habillé plutôt décontracté pour ce tournage, il a surement raison. Il s'approche avec une bonne démarche.

- Bonjour, veuillez excuse mon léger retard.

C'est vrai que ça fait un moment qu'on aurait du commencer depuis un moment, mais rien de grave, de toutes manières rien n'a l'air vraiment prêt...

- Je suis Dan Grant. Vous devez être Miss Vinci ajoutais-je en me tournant vers la miss.


- C'est bien moi, enchantée de faire votre connaissance, avec un nom de famille comme le votre, j'imagine que vous êtes paléontologue également ?

A peine la réponse donnée, Dan s'impatiente.

- - Bien, je ne sais pas trop ce que l’on doit faire ici mais je propose de si mettre tout de suite hein ! Je n’ai pas envie de passer la journée ici. Les films proportionnels, ce n’est pas trop mon truc. Au fait ! que faites-vous comme job miss ? Je ne vous ai jamais vu...

- Si vous avez la moindre idée de ce que l'on attend de nous, on peut en effet commencer à travailler. L'ennui c'est que nous n'en savons rien. Je viens d'arriver sur la parc, je suis paléontologue

Je ne sais pas à quoi m'attendre, toujours pas, mais en tout cas je suis entouré de personnes à priori diplomates et professionnelles, c'est le principal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Terrence McTaylor

avatar

Messages : 35
Date d'inscription : 06/09/2013

MessageSujet: Re: Opération 2x07 = Viva La Cinema   Mar 8 Mar 2016 - 17:39

Terrence savait faire ses entrées, il savait quand faire bonne impression et quand créer le chaos. Sa vie n'avait été qu'un jonglage successif sur la balance et l'art de conter était quelques choses qu'il savait maîtriser. C'était indéniable.


- « Je viens d'arriver sur l'île, je ne connais personne et à vrai dire je suis assez surprise de voir que ma première mission concerne un film.. Nous allons donc faire équipe ? J'en suis honoré. Je ne connais pas Marcos Shannon, on ne m'a pas présenté à mes supérieurs hiérarchique avant ce matin. Vous êtes au parc depuis combien de temps ? Y a t-il des choses que je doive savoir sur le parc ? »


       Des choses à savoir sur le parc ? Ils y en avaient tellement. Le vieux paléontologue réfléchit un instant, qu'est-ce qu'il fallait dire ? Qu'est-ce qu'il ne fallait pas dire ? La paperasse qu'on lui avait fait signer l'aider déjà un peu à cerner le sujet, il ne fallait pas anéantir tout espoir chez les petits nouveaux. Il ne connaissait absolument pas cette femme, et s'il s'agissait de toute sa vie ? Et si elle n'avait que ça pour se raccrocher ? Il y avait bien sûr plusieurs manières de détruire quelqu'un, plusieurs façons de s'y prendre. Détruire les rêves et les espoirs, détruire son bonheur, son histoire, l'effacer de la surface de la planète, dévoiler tout ses secrets... Terrence prit une légère inspiration et réfléchit un instant quoi répondre à cela. Ce n'était pas une question simple mais il allait devoir être claire et concis, ne surtout pas rentrer dans les détails inutiles. Avant que le vieil homme ne puisse le faire, un jeune homme qui lui était familier fis son apparition. C'était Dan Grant.


« Bonjour, veuillez excuse mon léger retard. Je suis Dan Grant. Vous devez être Miss Vinci. »
« C'est bien moi, enchantée de faire votre connaissance, avec un nom de famille comme le votre, j'imagine que vous êtes paléontologue également ? »
-  « Bien, je ne sais pas trop ce que l’on doit faire ici mais je propose de si mettre tout de suite hein ! Je n’ai pas envie de passer la journée ici. Les films promotionnels, ce n’est pas trop mon truc. Au fait ! que faites-vous comme job miss ? Je ne vous ai jamais vu... »
« Si vous avez la moindre idée de ce que l'on attend de nous, on peut en effet commencer à travailler. L'ennui c'est que nous n'en savons rien. Je viens d'arriver sur la parc, je suis paléontologue. »


Terrence sourit légèrement, il était visiblement observateur dans cet échange. Est-ce que Dan suscitait un quelconque intérêt pour cette jeune femme ou posait-il simplement ces questions par curiosité ? Le paléontologue s'éclaircit la voix et s'adressa tout d'abord à son jeune collègue.


- « Bonjour Dan, votre retard est tout excusé. L'équipe de tournage ne semble pas être encore là, les artistes ne sont pas vraiment réputés pour leur ponctualité de toute façon... Je pense personnellement qu'on va avoir le droit à un de ces foutus interviews, un de ceux qui serait plus de la fiction qu'autres choses. Ils ont juste besoin de nos tronches et il suffit qu'on en dise un peu trop pour qu'ensuite le montage détourne ou arrange nos propos. Je hais ces putains de cinéastes. », Il se tourna vers Ornella Vinci et lui dit d'un sourire carnassier. « Pardonnez mon langage et surtout n'y prêtez pas attention mais vous savez tout autant que moi que j'ai raison, ils veulent entendre ce qui les arrange quittes à tailler un peu dans le contenu pour donner quelques choses de beau. C'est un peu comme de la chirurgie esthétique, on taille dans le lard pour prétendre réinventer la perfection alors que ce mot ne s'applique pas à l'être humain mais à la nature. Bref. Je m'emporte un peu. Ils foutent quoi ces idiots ? Vous savez si d'autres personnes doivent arriver ou si on est au complet ? »


       Bien sûr, Terrence n'avait ni numéro, ni adresse, ni quoi que ce soit. Il savait juste qu'une équipe de tournage allait arriver mais ça ce n'était pas bien difficile à savoir étant donné les circonstances. Le vieux paléontologue ne pouvait s'imaginer une sorte de podcast à la con et il ne savait pas encore s'il devait en rire ou en pleurer. « Moi de toute façon je déteste les dinosaures... Faux ! La paléontologie, c'est ma passion depuis que je suis tout petit et mon rêve serait un jour de nommer un nouveau spécimen... Imaginez... Le Terrencosaurus. Pas mal hein ! Et... ». Mon dieu, qu'est-ce que ces abrutis allaient lui demander de faire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dan Grant

avatar

Messages : 65
Date d'inscription : 14/09/2013
Age : 20
Localisation : Isla Nublar

MessageSujet: Re: Opération 2x07 = Viva La Cinema   Mer 6 Avr 2016 - 18:41

Je regardais la jeune demoiselle d’un air dubitatif. Elle est trop belle pour pouvoir être paléontologue, ce n’est pas possible. Elle a leur trop « précieuse » pour faire ce boulot. M’enfin, c’est qu’une impression me direz-vous et l’on ne doit pas juger les personnes au premier regard surtout que ça fait que seulement depuis quelques minutes que je l’ai rencontré mais bon. On ne peut rien y faire, c’est dans la nature de l’homme de juger les autres dès le premier regard. Suite à ce jugement, soit la personne en face de nous nous impressionne en bien ou en mal contrant l’image que l’on se faisait d’elle, soit, on tombe en plein dans l’image dont on se faisait de la personne et on finit par être déçu ou s’ennuyer avec celle-ci. Pour la miss, seul le temps me dira si je me suis trompé sur elle ou non.

Mc Taylor enchaina après s’être éclairci la gorge. Il excusa mon retard puis comme à sa quasi-habitude, il se mit à râler. Il râler sur le fait que l’on allait surement devoir faire une interview qui n’aurait plus rien de vrai après toutes les retouches que l’équipe de tournage pourrait faire. Il finit par faire remarquer leur mauvaise ponctualité.

Avec un visage contenant une expression ironique je m’adressa à Terrence :

« Vous savez Terrence, si vous ne voulez pas que l’on ne déforme vos propos, gérez ce que vous direz en réfléchissent avant de parler à la caméra ou rendez leur la vie impossible pour qu’ils vous acceptent sur le montage de la vidéo et le tour est joué. Et puis enlever leur le droit faire ce qu’ils veulent lors des montages et ils seront malheureux dans leur travail, c’est comme nous, enlever nous le droit de creuser et vous nous rendez malheureux. Par contre je crois que l’on peut leur retirer le droit d’être un retard. En attendant l’équipe de tournage, je ne sais pas vous mais je vais essayer de voir les filles ! » finissais je en empruntant l’escalier de l’enclos des vélociraptors .

L’enclos des vélociraptors, enclos de forme octogonale croisé en son centre par deux passerelles métalliques qui survolaient l’enclos. Je marchai sur l’une d’elle et me plaça de manière à survoler le centre de l’enclos. De la verdure dense était présente un peu partout dans l’enclos. Les vélociraptors sont peut-être là à m’épier mais moi je ne vois rien de ces drôles de chimères. Elles ne sont en réalité pas des vélociraptors si l’on fait confiance aux ossement que l’on découvre. Ces choses se rapproche plus du Déinonychus au niveau physique et d’une grenouille au niveau génétique. Il y avait rien de très vrai dans cette chose, ces chimères.

Même ne les voyant pas, je balança dans l’air un « Salut les filles ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître du Temps
Admin
avatar

Messages : 135
Date d'inscription : 26/09/2013
Localisation : Dans l'Ombre

MessageSujet: Re: Opération 2x07 = Viva La Cinema   Mar 12 Avr 2016 - 23:47

L'équipe de tournage, impatiemment attendu par l'équipe de paléontologue, avait eu quelques difficultés à se frayer un chemin à travers le parc. La foule était intense et leur land cruiser avait eu du mal à se faufiler parmi les touristes. Mais ils voyaient enfin le bout de leur périple ! Ils avaient longtemps préparer cela et réfléchit à la meilleure façon de présenter le parc. Outre les immanquables vues exceptionnelles de l'enclos des raptors ,qu'ils avaient bien évidement prévu, ils avaient également décider d'en réaliser d'autres qui aborderaient ses animaux de différentes manières.

Et celle qui allait les intéresser aujourd’hui c'était la façon dont ceux qui déterraient la matière première voyaient ses animaux. Comment ces paléontologues appréhendaient ses animaux et les transformations que les scientifiques leur avaient ajoutés. Le but étant de montrer les exploits réalisés par le parc et décortiqués par ceux qui connaissaient leur version plus "primal".  

L'équipe était en nombre plutôt réduits pour ce déplacement : un cameraman, une perchiste et une journaliste pour diriger les opérations et poser les questions. Lana, la journaliste, se dirigea directement vers l'équipe de paléontologues pour se présenter.


-Bonjour ! C'est moi qui vais vous interviewer aujourd'hui ! Donc moi c'est Lana, Jake et Megan en désignant le cameraman puis la perchiste. Et vous êtes ?

D'un petit signe de tête, elle fit signe à son équipe de préparer et d'installer le matériel pendant les présentations. Les interviews et les interventions étaient toujours rythmé quand l'énergique Lana était aux commandes.
Spoiler:
 

_________________

Mes Victimes sont au nombre de ... 14 ... Mais ça devrait bientôt augmenter... Twisted Evil .

PJ tués de ma Main : Brandon Colomes, John Pick, Tony Carmine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ornella Vinci

avatar

Messages : 9
Date d'inscription : 11/12/2015

MessageSujet: Re: Opération 2x07 = Viva La Cinema   Ven 29 Juil 2016 - 12:02

Alors que Dan avait pris ses aises à côté "des filles" comme il le dit si bien, Ornella et Terrence se trouvaient nez à nez avec des animaux bien plus féroces que des Raptors : Des journalistes. Je ne savais pas du tout comment fonctionnaient ce genre de choses, mais mon passé de mannequin me fait dire que j'ai toujours eu un faible pour la caméra. C'est bien la seule chose que j'ai conservée de cette époque sombre de ma vie. Il fallait impressionner au moins les collègues.

Bonjour, je m'appelle Ornella et je suis paléontologue sur le parc, je...

Et pendant que je me lançait dans un monologue très détaillé sur comment je voyais mon activité et quels étaient les objectifs du parc à court et long termes, je voyais les visages de monsieur Grant et monsieur McTaylor complètement abasourdis par la quantité d'informations que je donnais, je pense que ça leur retirait un poids, peut-être les ais-je impressionné un minimum ? En tout cas toutes mes connaissances du terrain avant mon arrivée au parc m'ont permis de broder et de donner l'impression que j'avais déjà un grand vécu ici.

Je terminais ce récit détaillé et me tournais vers mes deux collègues. Dan était descendu entre temps auprès de Terrence.

Voila, avec un peu de chance on va pouvoir vite rentrer chez nous, j'espère que je vous enlève un poids

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Terrence McTaylor

avatar

Messages : 35
Date d'inscription : 06/09/2013

MessageSujet: Re: Opération 2x07 = Viva La Cinema   Jeu 25 Aoû 2016 - 15:13

       Et puis, l'équipe de journalistes arriva. Une sorte de processus étrange venait alors de s'enclencher durant lequel les paléontologues n'étaient visiblement pas conviés. Soit. Pourquoi pas. Les « artistes » capturaient d'ores et déjà des images à tout va en donnant l'impression d'agir instinctivement, comme si c'était naturel d'enregistrer plusieurs minutes d'images d'une fleur datant de notre époque alors qu'à côté subsistait une authentique plante du Jurassique. Enfin bon... Pour ce qu'il en savait, Terrence n'avait pas vraiment l'âme d'un artiste même si la définition de l'art était suffisamment large pour affirmer que déterrer des ossements et des fossiles rentraient dans son domaine. La journaliste, elle, révisait son texte ou en improvisait les lignes. Pas de présentation ou de blabla abracadabrantesque, d'approche particulière à leurs égards. Et, alors que Terrence commençait à s'impatienter et s’apprêtait à  dire le fond de sa pensée, Ornella prit les devants et s'avança en s'adressant directement à la journaliste. Dans un premier temps, celle-ci la regarda d'un air surpris et après un silence durant lequel même les cameramans s'arrêtaient de filmer, le charme s'enclenchait. Les caméras se tournaient vers les deux jeunes femmes qui caquetèrent indiciblement et à intervalle régulier des mots. Plus l'interview avançait et plus Terrence écarquillaient les yeux, haussaient les sourcils et les épaules de manières synchronisées et sortaient de temps à autre un « what the fuck » mimé seulement par ses lèvres. Les questions étaient pour le moins étranges parfois complètement stupide voir déplacé mais à chaque fois Ornella parvenait à y répondre comme si c'était naturel et correctement en plus. Terrence manquait d'intervenir à deux ou trois reprises et de lui faire bouffer son micro à cette cagole mais à chaque fois, Ornella gardait son calme et répondait avec une douceur irritante et déconcertante. Ainsi, à la question « Mais une fois que vous déterrez les ossements, vous n'avez plus rien à faire ? Et d'ailleurs, ce ne sont pas des machines qui font le travail à votre place ? », il se contenta de grimacer. Tandis qu'à la question « Vous avez donc choisi ce métier essentiellement pour vous retrouvez ici, dans le Jurassic World ou il y a-t-il d'autres raisons ? », il frappait de la pointe du pied un petit caillou.

       Si on lui avait dit qu'un jour il assisterait à un spectacle pareil... Il vous aurait probablement éclaté de rire au nez avec toute sa finesse et sa délicatesse. L'entretien dura bien trois long quart d'heures. Un des cameramans semblaient lui aussi un peu choqué par les questions de la journaliste alors que l'autre se contentait de se rapprocher aux côtés de Ornella sans gène et sans problème.


- « Voila, avec un peu de chance on va pouvoir vite rentrer chez nous, j'espère que je vous enlève un poids. », chuchotait Ornella en arrivant à leurs côtés
- « Allez y, discutez comme si de rien n'était, je vais juste vous filmer un peu ! Et vous en faites pas, on prend pas le son. »


Terrence, ignorant le cameraman et ses propos insensés mais obéissant à sa demande dans le même temps, se tourna vers la jeune femme et lui répondit à son tour.


- « Mouais merci. Ca va ? Vous vous êtes bien amusée ? On est venu vous regarder en fait ? » il se tournait vers le type à la caméra et continuait avec son air condescendant. « Bref, on peut se tirer ? C'est pas tout ça, y'en a qui ont du boulot ici. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dan Grant

avatar

Messages : 65
Date d'inscription : 14/09/2013
Age : 20
Localisation : Isla Nublar

MessageSujet: Re: Opération 2x07 = Viva La Cinema   Jeu 25 Aoû 2016 - 19:35

Décidément, ce n'est pas mon jour... Les filles, comme j'aime bien les appeler, ne s'étaient pas donner la peine de ce montrer. Et il y a ces journalistes aussi qui viennent d'arriver. Je regardais du haut de ma passerelle, une jeune femme ce présenter à Terrence ainsi qu'a la miss tandis que les deux caméraman enregistraient tout et n'importe quoi autour d'eux mais surtout n'importe quoi. Aussi bien des oiseaux qui volaient par là que des plantes récentes, comme si les dinosaures et plantes fascinantes d'une autre époque présentes juste à côté d'eux n'avaient aucun intérêts.

Tandis que la jeune journaliste interviewé la miss, je décendais de la passerelle pour me placer à côté de Terrence pour observer le balet des caméras et écouter les questions posées. Quelle ne fût pas ma surprise lorsque je me rendis compte que la jeune paléontologue s'en sortaient particulièrement bien devant la caméra avec les questions plus ou moins irritantes que lui posait la journaliste. Avec ces questions, j'avais l'impression que notre boulôt ne servait à rien et que l'on étaient présent sur le parc juste pour les pass réduits au attraction ou les apéros organisés par Ingen. De quoi irriter légèrement notre bon Terrence qui essayait de ne pas le faire paraître. Ils ne s'avaient surement pas que le vieux Terrence et moi-même étions présent lors des attentats sur les parc et que ce n'était pas que notre amour pour ces vilaines bébêtes qui peuple le parc qui nous avaient fait rester mais plutôt le plaisir de déterrer des ossements, les étudier, étudier les comportement des animaux qui nous avaient motivés à rester. C'est que j'avais faillis y servir de casse-croute à deux Pyroraptors lors des attentats...

Quoi qu'il en soit, la miss ne se démontée pas devant les questions et répondait avec calme comme si elle avait fait ça toute sa vie. Le nombre d'information que nous sortait la miss était impressionnant. Je ne savais pas pourquoi j'étais venu. d'ailleurs je m'adressa discrètement à Terrence tout en gardant un air abasourdis :

"Vous êtes sur qu'elle est nouvelle la miss ? Elle assure grave face à la caméra, on dirait qu'elle à fait ça tout sa vie. c'est impressionnant. Vous êtes sûr que l'on avait besoin de venir nous aussi. Non parce que là on va être ridicule après..."

Après trois bon quarts d'heures, l'entretien ce finit et la miss ce rapprocha de nous en nous chuchotant : « Voila, avec un peu de chance on va pouvoir vite rentrer chez nous, j'espère que je vous enlève un poids. »
La journaliste enchaina « Allez y, discutez comme si de rien n'était, je vais juste vous filmer un peu ! Et vous en faites pas, on prend pas le son. »
Terrence qui avaient l'air enchanté de cet entretien répondit avec sa bonne humeur habituelle.
Je me glissa rapidement à côté de la journaliste pour lui glisser deux mots : " Excusez-le, faut le comprendre il n'aime pas les caméra et surtout qu'on le fasse venir à un endroit ou on a pas besoin de lui. Il n'est pas de si mauvaise humeur d'habitude mais ne vous risquez pas de faire durer trop longtemps l'entretien ou il risquerait accidentellement de vous faire manger une caméra. Sur ce, on peut partir ou vous avez encore des questions à poser ou des images à prendre ?"

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître du Temps
Admin
avatar

Messages : 135
Date d'inscription : 26/09/2013
Localisation : Dans l'Ombre

MessageSujet: Re: Opération 2x07 = Viva La Cinema   Jeu 16 Mar 2017 - 21:09

Avec Ornella, on pouvait dire que Lana était bien entourée. La paléontologue parlait bien et n'était pas avare de détails sur son métier. la journaliste avait à peine l'occasion d'en placer ce qui lui déplût un peu puisqu'elle ne pouvait du coup pas faire le sien correctement. Cependant, l'astucieuse Lana n'allait pas se décourager pour autant. Et ce malgré le fait que les deux autres paléontologues n'aient pas l'air bien heureux d'être ici.

Avec la magie du montage, il n'y aurait qu'à faire quelques "cut" dans le discours de la jeune femme, rajoutez des questions en sous titrages au moment où celle ci reprenait son souffle et le téléspectateur n'y verrait que du feu. Si elle arrivait à tirer quelques mots des deux autres ours ça serait tout aussi bien mais bon. Lana avait tout de même un plan en tête puisqu'elle avait d'ors et déjà demander à accéder aux bureaux des paléontologues dans l'objectif de capter quelques images de ces spécialistes à l'action. Même si cela risquait d'être un grand mot puisque concrètement les paléontologues du parc hormis lors des missions travaillaient beaucoup dans les bureaux. Seuls les plus anciens ou les plus téméraires avaient accès aux enclos. La plupart faisaient ce pour quoi ils avaient fait leur études : étudier des fossiles.

Oui, c'était la meilleure chose à faire que de se rendre directement dans leurs locaux. Le plus vieux des paléontologues présents n'était décidément pas très conciliant puisqu'il venait littéralement de les envoyer balader. Mais Lara en avait vu d'autres. Et des biens plus coriaces. Elle ne comptait pas se laisser faire.

Alors qu'elle allait répliquer le plus jeune des deux hommes s'adressa à elle sur un air complice :
-Excusez-le, faut le comprendre il n'aime pas les caméra et surtout qu'on le fasse venir à un endroit ou on a pas besoin de lui. Il n'est pas de si mauvaise humeur d'habitude mais ne vous risquez pas de faire durer trop longtemps l'entretien ou il risquerait accidentellement de vous faire manger une caméra. Sur ce, on peut partir ou vous avez encore des questions à poser ou des images à prendre ?"

Piquée au vif, Lana répondit d'un air mordant :
- Non ça ira. On m'avait affirmé que les personnes retenues pour cette interview serait volontaire. Je n'avais pas pour but de vous séquestrer... Nous allons vous libérer ! Si vous ne comptez pas nous recroiser aujourd'hui vous devriez éviter vos bureaux : nous avons l'intention de nous y rendre pour filmer les laboratoires des paléontologues entre autres. Nous avons les autorisations.

Elle replaça ses cheveux derrière son oreille pour se donner une contenance et enchaîna :

- Sur ce messieurs, merci de votre patience. Et...
Elle se tourna vers Ornella en souriant : Merci à vous mademoiselle pour votre bonne volonté et votre dynamisme. Ce fut un plaisir.

D'un geste sec, elle fit signe à son équipe de remballer son matériel et s'éloigna sans un mot supplémentaire avec ses propres affaires. Lana allait se souvenir longtemps de ses premiers pas au Jurassic World.
[Si c'est ok pour vous, je vous propose de réagir à ce rp avant de le terminer ! A vous de voir ce que vous souhaitez faire. Désolée pour l'attente, l'emploi du temps est chargé ]

_________________

Mes Victimes sont au nombre de ... 14 ... Mais ça devrait bientôt augmenter... Twisted Evil .

PJ tués de ma Main : Brandon Colomes, John Pick, Tony Carmine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Opération 2x07 = Viva La Cinema   

Revenir en haut Aller en bas
 
Opération 2x07 = Viva La Cinema
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» tuto haradrim, opération désert
» Salle d'opération section civile
» Votre fédération 2011.
» Ambassade de la Confédération du Rhin {LCR}
» L'Opération d'Opium pour sa dysplasie ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Jurassic Park World RPG :: L'Univers :: Site A : Isla Nublar - Costa Rica :: Enclos :: L'Enclos des Vélociraptors [Restreint]-
Sauter vers: