Forum RPG Jurassic Park/World
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Dig up the past [Alan et Noa Grant]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alan Grant



Messages : 3
Date d'inscription : 03/01/2014

MessageSujet: Dig up the past [Alan et Noa Grant]   Dim 9 Aoû 2015 - 13:53

Lorsqu'il entra dans l’amphithéâtre, le public commença à se taire, petit à petit, jusqu'à ce que finalement, un silence quasi total et lourd s’installe. Dans les premiers rangs, il y avait les collègues venus pour l'occasion et au fond, tout en haut, il y avait des étudiants de premières à 5ème années, plus le public extérieur. Le professeur Alan Grant ne comptait plus le nombre de fois qu'il avait fait des interventions en public lors de conférences ou de congrès. Que ce soit des cours universitaires, des conférences sur des découvertes ou encore sur les incidents liés à InGen, le professeur Grant avait été sur tout les fronts durant de nombreuses années. Maintenant qu'il s'approchait de l'âge de la retraite, Alan commençait à faire moins de recherches, et moins d'expédition à travers le monde pour aller trouver des fossiles. Et pourtant, dans les dernières fouilles qu'il avait mené à Hell Creek, dans le Montana, il avait fait une découverte très importante qui allait l'occuper pendant encore quelques années.
Lorsqu'il animait une conférence surtout devant d'autres collègues plus que devant de simples étudiants, le professeur Grant aimait s'habiller bien pour l'occasion. De plus, il avait une certaine réputation à conserver. Mais pour le coup, il n'avait pu qu'enfiler un jean propre et une chemise à carreaux. Pas le temps de retrouver son costume et de l'enfiler. On allait pas reprocher une tenue trop décontractée au professeur Grant parce qu'il venait d'un site de fouille !

Le paléontologue monta les quelques marches qui précédait la balustrade et et le pupitre dans lequel était incruster un petit ordinateur nécessaire aux présentations. Grant inséra la clef USB qu'il avait prit chez lui en coup de vent avant de venir et sélectionna le diaporama qu'il avait préparé la veille. Il alluma alors le rétroprojecteur et la première diapositive apparue sur le grand mur blanc derrière lui. On pouvait y voir en fond une photo de Hell Creek avec le nouveau chantier de fouille, quelques scientifiques et le titre : « un nouveau dinosaure théropode découvert dans le Montana »



« Bonjours à tous et à toutes. » Le micro marchait, et tout l’amphithéâtre qui était plein à craquer l'entendait. « Je vous remercie d'être venu, aussi nombreux, à cette conférence. Je suis désolé pour mon petit retard mais je reviens tout juste de Hell Creek où le laboratoire de paléontologie de l'université du Montana mène sa dernière campagne de fouille dont je vais vous parler dans quelques instants. »

Le professeur Grant prit alors la petite télécommande muni d'un laser pointeur rouge et appuya sur le bouton pour faire défiler la deuxième diapo avec une échelle stratigraphique et une photo du site avec un log stratigraphique.

« Hell Creek est connu depuis des dizaines d'années pour ses sites fossiles du Crétacé supérieur. Des tyrannosauridés, des hadrosauridés, des dromaeosauridés, pour ne citer que quelques groupes fossiles, ont été trouvé dans ces ravins. Mais un glissement de terrain qui à eu lieu à cause des fortes pluies de l'année dernière on fait apparaître à la surface une couche plus ancienne que l'on ne pensait pas atteindre ici. Sous le Cénomanien que l'on pensait être le plus ancien étage du site, on à trouvé de l'Albien et même de l'Aptien. »

Grant fit passer l'autre diapositive. On y voyait alors un squelette partiel.

« Dans ces nouvelles couches géologiques, on a découvert plusieurs fossiles. On a découvert des restes de tortues aquatiques, des petits mammifères, des roseaux, et finalement ce spécimen que vous pouvez voir, baptisé Protomontanoraptor grantii. L'analyse effectuée avec mon confrère de l'Université d'Alberta Philip Curry à démontrer par l'étude de la taille des doigts 2 et 3 qu'il s'agit d'un dromaeosauridé, donc de la même famille que le célèbre vélociraptor. Cependant, comme vous pouvez le voir, on ne retrouve pas le doigt griffu avec la fameuse faucille qu'on trouve chez les raptors. De plus, son aspect plus massif, avec ce cou moins long, et aussi ses bras moins longs, nous montre qu'il semblerait, je dis bien semblerait, qu'il s'agisse d'un raptor plus primitif que ce trouvé jusqu'à présent dans la région.  Grâce aux fossiles découverts à proximités et les informations que nous possédons déjà, nous en avons déduit qu'il s'agissait d'un petit prédateur opportuniste vivant d'un milieu de type subtropical avec des points d'eau. »

Grant fait alors défiler son avant dernier diapositive. On y voit une carte du monde au crétacé inférieur avec la localisation et raptors trouvés ça et là dans le monde.

« Cette découverte nous ouvre de nouveaux horizons de raisonnement. Pourquoi avons nous un spécimen relativement primitif alors qu'a la même époque, nous avons en Asie de l'Est des spécimen gracile comme le Vélociraptor ? Protomontanoceratops était-il l’ancêtre des raptors d'Amérique du Nord ? Tous cela sont des questions auxquelles le laboratoire de paléontologie du Montana mais aussi celui d'Alberta et peut être d'autres essayeront de répondre d'ici les quelques années qui suivent. Merci de votre attention. »

Une foule d'applaudissement, comme d'habitude. Certains applaudissaient pour le travail effectué, d'autres simplement parce que Alan Grant était une célébrité dans le monde de la paléontologie.

« Maintenant, si vous avez des questions, n'hésitez pas. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noa Grant

avatar

Messages : 33
Date d'inscription : 28/07/2015
Age : 23
Localisation : Grant Ville

MessageSujet: Re: Dig up the past [Alan et Noa Grant]   Mer 12 Aoû 2015 - 21:07




Dig up the past..

Father and Daugther


Une foule. C'était la première chose que Noa avait vu en arrivant ici. Une longue et interminable assemblé d'admirateurs, de jeunes étudiants, de chercheurs et même, bien que ça ne l'étonne guère, de femmes seules. ( surement ici pour palliés à leurs vie de célibataire ennuyeuses ) les hommes de cet castes avait toujours fait rêver le beau sexe..
Noa était arrivée avec cinq heures d'avances, si tôt qu'elle en avait prévue quelques sandwichs, (rapidement engloutis par le stress des premières heures). Sa cachette offrait au moins un point de vue assez large sur les arrivants. 
Une palette de personnalités, doté parfois d'un physique peu communs ! Les plus importants étaient entichés de moustaches ou de cheveux capricieux. Une tares chez les scientifique.. Noa les regardaient ,parfois en se pinçant les lèvres car elle était effrayée à l'idée de voir Alan débarquer sans qu'elle le voit. La gamine garda son attention, une attention de détective.. Photo en main, oeil ouverts, le temps passa puis se figea jusqu'au signal, (donner par un homme qui sortait du bâtiment). Noa se courut, elle faillit d'ailleurs trébucher, bien que sa taille fut un avantage pour ne pas se faire voir parmi la marée humaine. Un homme guidait le premier flux, Noa se cacha derrière une femme, et se déboîta près d'une foule d'étudiants. On ne remarquerait pas sa présence auprès d'eux, ce fut au moins une bonne affaire..  Les lumières chaudes, le micro installé, Noa regarda devant elle tandis que le publics prenait place. Les lueurs se tamisaient et Noa fut la seule à restez debout.
 Fixant cet extrade comme si dieux l'avait parcouru.. ou allait le parcourir..
Elle finit pourtant par allée en quête d'une autre place lorsqu'un homme faillit l'aborder.. Finalement, après s'être cachée du "policier" envahissant, la gamine se retrouva au fond, caché par les têtes même si elle n'hésita pas à se faire d'elle même un champ de vision suffisant.
Un bruit de pas, un souffle, un homme venait d'arrivé sur la scène. Les lumières la rendaient désormais invisibles, mais Noa était absorber, presque absente. Elle sortit lentement la photo de sa poche et su, c'était lui, Alan. Voilà, le héro de son enfance était là. Celui qu'elle avait décrit comme un agent secret, un homme d'affaire trop occupé.. Le voici.. Noa sourit, comme une enfant, même si elle en avait rarement l'habitude.. Ses yeux étaient humides, elle le fixait simplement, veillant à ne pas éveiller l'attention. Aucune larmes, juste un soulagement, car Noa avait bien un père finalement.. 
Elle allait enfin tout découvrir, de sa voix, à son physique.. La conférence commença, Noa trembla à l'arriver de sa voix au fond de la salle. Elle resta ainsi, passionnée, tant par ses propos que par les détailles de son énoncé.. La découverte d'un tel spécimen, il faut dire que celui ci passionnait les foules, surement car Noa avait d'elle même toujours été intriguée par les Vyceraptors. Grant poursuivait, Noa scrutait attentivement ses explications. Elle se pris aussi de réfléxion quant à la conséquence d'une tel découverte .. Alan avait aussi raison sur l'idée d'avancement considérable pour nous.. 
Il faut dire que le park utilisait de lui même tout les avantages propres aux dinosaures ..
La fin de l'énoncé approchaient, certains s'avançaient déjà et Alan annonça ce que tous semblaient attendre : les questions .. De sa simple phrase, la conséquence fut de voir un nombre étonnant de bras en l'air ! des cris et quelques questions lancée dans le vide .. Comme 
" Dr Grant pouvez nous nous parlez du Jurassic Park ?  Que pensez vous de cette structure ?! " Les femmes restaient en retraits , mais elles fixaient Grant avec abondance ce qui fit levez les yeux au ciel de Noa..  Elle regarda son héro, à la fois émerveillée et prête à faire taire tout ces imbéciles forçant l'attention  pour n'importe quoi..
Ce fut sans doute par excès qu'elle bourra la foule pour s'avancer à son tour, se frayant un chemin pour finir engloutie par l'avant. Elle finit pourtant par hurler, excédée ..

Dr Grant ! Etait-il recouvert de plumes comme le vélociraptor ?

Un silence entama l'immense pièce, personne ne savait d'où avait pu venir ce hurlement strident. La volonté de Noa était pourtant légendaire .. Ainsi, alors que certains regards se croisaient, la foule s'écarta sur Noa, petite pet sec, désormais libérer de sa prison humaine et levant courageusement la main. Elle regardait Alan, son coeur lui disait que la honte ne vallait rien contre le regard d'Alan poser sur elle..




codage de whatsername.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alan Grant



Messages : 3
Date d'inscription : 03/01/2014

MessageSujet: Re: Dig up the past [Alan et Noa Grant]   Jeu 20 Aoû 2015 - 13:40

L'incident de San Diego, le Jurassic Park, le Jurassic World. Même après des dizains d'années, on lui posait encore des questions sur InGen et ses centres d'activités.

« Je préfère ne pas répondre aux questions touchant de près où de loin à InGen avec qui je n'ai aucun lien. » dit-il avec un ton neutre.

Le flux de question était un peu moins intense suite à sa réponse. Garder son calme et ne pas s'énerver, voilà l’attitude à adopter dans cette situation où les gens braillaient comme des enfants, sans aucune hiérarchie ni courtoisie. L'homme qui était censé donner le micro a qui voulait poser une question ne savait plus ou donner de la tête.
Une voix stridente se fit entendre alors au son du micro. Une question, venu d'une petite étudiante au loin dont il ne pouvait pas vraiment discerner à la distance où elle étai vis à vis de lui.

« Voici une question très intéressante que vous posez là mademoiselle. » répondit-il avec un petit sourire. Enfin une question intéressante émanait de l'assemblée. La preuve que cette conférence n'avait pas uniquement pour but de récolter des subventions pour continuer les recherches.

« Voyez vous, lorsque des animaux possèdent des plumes, on retrouve sur les os des petites marques ou les plumes sont fixées. Là, on en a trouvé aucune. On peut expliquer ça de différentes façon. Soit ils en avaient pas, ce qui serait l'explication la plus simple, soit ils avaient des protoplumes, plus semblables à du duvet, qui n'étaient donc pas fichées aussi profond dans la peau. Nous manquons de preuves pour le moment pour affirmer quoi que ce soit sur un possible plume, même si les preuves poussent à croire qu'il n'en avait pas. Mais comme le disait Socrate, admettre qu'on ne sait rien est le premier pas vers le savoir. Je pense avoir répondu à votre question mademoiselle. »

La question qui suivit était plutôt une proposition de fournir le fossile à InGen pour qu'il le clone et ainsi voir l'apparence réel de l'animal. D'ordinaire, le paléontologue n'aurait pas répondu à sa question, mais la tentation était trop forte de leur faire fermer à tous leur claquet.

« Je vais répondre à cette question. Les animaux d'InGen sont des chimères. Aucuns des animaux que vous pouvez voir avaient la même apparence à leur époque. Si le laboratoire leur donnerait le fossile, ils créeraient une créature peut être similaire, mais le fossile serait détruit et en plus, la bestiole qui ressortirait de leur labo aurait de l'ADN de grenouilles ou d'autres animaux pour combler les séquences manquantes. Ce serait en soit le gâchis du seul fossile de cette espèce. Voilà c'est tout pour moi. »

L'homme au micro annonça que la conférence était terminer, comme d'ordinaire, et remercia la venue du professeur Grant. Celui-ci lui répondit d'un bref hochement de la tête. Le paléontologue descendit de l'estrade et passa la porte par laquelle il était entré. Non loin, l’amphithéâtre était déjà entrain de se vider et les convives, pour la plupart, se dirigeaient vers le petit buffet mis à disposition. Les gens se regroupaient en petits groupes et parlaient alors des trucs du moments. Les groupes d'étudiants parlaient du prochain partiel à venir, certains scientifiques eux parlaient des dernières découvertes faites. Le professeur Grant devenait presque invisible à travers cette foule occupée à manger des petits fours et boire des coupes de champagnes. Le professeur Grant se rapprocha de la table et prit un petit four et une coupe de champagne pour faire couler le tout. Une petite gamine avec une feuille de papier et un stylo vint alors à sa rencontre et lui demanda un autographe. Touché par cette demande, il s'appuya sur la table et lui écrivit un petit message après lui avoir demandé son prénom.

Pour la petite Lucile, fan des dinosaures. Pr Alan Grant
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noa Grant

avatar

Messages : 33
Date d'inscription : 28/07/2015
Age : 23
Localisation : Grant Ville

MessageSujet: Re: Dig up the past [Alan et Noa Grant]   Ven 12 Fév 2016 - 8:10




Dig up the past..

Father and Daugther



Nous y étions, Noa ne pouvais désormais plus faire machine arrière. Alan l'avais éclairé sur un point, sur lequel les liens de famille n'entrait pas en jeux, hélas. La science aussi avait elle aussi ses limites, tout type de science d'ailleurs. Ce fossile étrange était un autre exemple des exploits de mère nature, mais il était bien plus prudent de la laisser en paix. Noa aurait peut être la même déception en apprenant qu'Alan Grant n'était pas son père, ou pire, qu'il pouvait la rejeter, elle et sa lubie du "papa héro".

Le grand homme termina son discours, la gamine restait le regard fasciné, applaudissant puis sortant un carnet rouge afin d'y noter quelques une de ses remarques. La réputation du paléontologiste avait précédé de loin la patience de Noa, qui aurait pu rester ici à poser des questions toute la nuit..  La conférence se termina, notre tête blonde avait largement pressentit l'agacement du savant qui ne s'était pas fait attendre pour quitter la scène. Elle qui n'avait jamais appréciée la foule ne pouvait que comprendre..
Alors qu'il se dirigeait vers le buffet, Noa reprit son oeuvre et le suiva. Elle ne fut pas vraiment surprise qu'on ne l'interroge plus, beaucoup étant ici pour ce qu'il y avait à manger ou seulement venue pour d'autres questions plus précises. La plupart étant bien sur tournée vers Jurrasic Park et l'expérience personnel de Mr Grant dans cette aventure. D'autre encore, auraient été de bien plus mauvais goût, telle que ces femmes occupée à siroter des verres en ce demandant si le docteur Grant était encore célibataire.. Noa les écouta glousser puis échanger les débats sur la question avant de poursuivre sa route.

Elle fut arriver à l'objectif lorsqu'une fillette s'était arrête à la hauteur du paléontologue. Noa regardait la scène en retrait, étrangement touchée et devenant tout à coup intimidée. La possibilité d'une identification personnelle n'était pas à exclure, mais alors qu'elle avait toujours été lotie d'une grande assurance, voilà qu'elle commençait à fléchir !

Il va me trouver idiote.. ça n'était pas une bonne idée, pensa t-elle je vais être ridicule autant rentrer.. ,Elle se tourna, non non, je suis venu pour ça !, Noa se frotta le visage, Je ne peut pas abandonner maintenant ça serait trop bête.. Je pourrais peut être le saluer, poser d'autres questions ?  Non .. il doit en avoir assez pour la soirée. Je peut continuer à le suivre, mais ça me serait inutile.. Je suis vraiment la reine des andouilles !  Un étrange mélodrame se jouait ici. Au beau milieu des petits fours et des pâtisserie délicieuses, une guerre d'un genre nouveau avait prit forme dans la tête de Noa. "Bon sang qu'est ce qu'il m'arrive" se dit t-elle encore " Du calme.. ça n'est pas un raptor, il ne va pas me manger.." L'adolescente respira un bon coup et gratta sa tignasse, la réponse à sa question lui avait été donnée il y à quelques secondes à peine..

Monsieur Grant, excuser moi, vous en feriez un pour moi ? fit telle soudainement en se plaçant devant lui.

En douceur Noa, il ne va pas te manger, ce n'est pas un raptor.. ce n'est pas un raptor ... La jeune fille tendait son carnet avec une peur qu'il serait difficile de vous qualifier.  Elle avait surtout les mains tremblantes, la gorge nouée et le coeur foudroyant son ventre à chaque fois qu'elle tentait de déceler chez lui, un part d'elle même. C'était idiot, mais il fallait qu'elle s'occupe et qu'elle face avancer son enquête. Son visage arrivait néanmoins à dissimuler tout ces affres et c'était une bonne chose.

Alors qu'elle le regardait écrire, Noa réalisa tardivement qu'elle tenait peut être son premier indice.. La photo de lui et ce gigantesque dinosaure avait été apposer du prénom Alan et il allait de paire que Noa puisse peut être y voir un signe si l'écriture de sa signature était identique.. Bien sur, rien ne garantissait la paternité du dit professeur, mais Noa préféra réfléchir au aspect positif à l'instant ou elle crut voir son ventre partir en fumée..

Au moins, elle aurait pu encadrer l'autographe d'un de ses héros d'enfance lorsqu'elle serait de retour, mais saisit par le stress, la gamine attrapa un petit salé qu'elle grignota timidement et à deux mains..

Je m'appelle Noa, Noa Gran.. heu.. hm la tête blonde bafouilla, lui donner son vrai nom n'arrangerais certainement pas ses affaire.

Noa, juste Noa, ça sera parfait! dit t-elle avec un sourire éclatant. Elle joignit ses mains et regarda le sol. Alors .. fit t-elle d'une voix à peine audible, il paraît que vous avez vu des raptors sur Isla Nublar ? Ce sont mes préférés ..

Qu.. Quoi ? Qu'est ce que je viens de dire là ?! Le sujet que tous évitaient d'aborder lui avait été lancé comme une réinterprétation de la théorie du big bang en plein visage ! Elle qui était d'un ordinaire si douée pour prendre les choses en mains et les aborder en adulte venait de s'exposer à la conséquence de la peur. Le regard décomposée de honte, c'est au même moment qu'une femme élégante, visiblement du même âge qu'Alan, s'intégra à la conversation. Noa jugea rapidement qu'elle semblait attirée par un tout autre sujet que celui de la conférence de ce soir..

Professeur Grant ! qu'elle joie ! ,lança t-elle aussitôt, Je suis Rita Garden, l'une sinon votre plus grande admiratrice présente ici ce soir.. Noa leva un sourcil, effarer si vous saviez comme je suis ravie de vous rencontrée, mes amies et moi même étions justement entrain de parler de votre dernier livre, sur les fossiles retrouvée près de la barrière de Phoenix et je me demandais qu'elle était la différence entre un raptor et un velociraptor..

Noa eu envie de rire, elle se retint néanmoins pour ne pas donner trop de honte à cette harpie qui lui fit au moins retrouver toute son assurance. Ainsi, la petite se pinça les lèvres avec un sourire mais ne pu résister à l'envie de lui répondre.

Son dernier livre porte sur les fossiles d'Hell Creek, c'était le sujet de la conférence. marmonna Noa retenant un rire. Il n'y a aucune différence entre le Velociraptor et le Raptor, le terme vélociraptor signifie juste « voleur rapide » et c'est un nom scientifique.






codage de whatsername.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alan Grant



Messages : 3
Date d'inscription : 03/01/2014

MessageSujet: Re: Dig up the past [Alan et Noa Grant]   Jeu 18 Fév 2016 - 9:46

A peine eût-il finit de signer l'autographe qu'une autre enfant, un peu plus âgé, vint à sa rencontre pour en avoir un aussi.

« Comment s'appelle la jeune fille en face de moi ? »

La blondinette lui donna son prénom permettant ainsi au professeur Grant de lui dédicacer la feuille blanche qu'elle lui tendait. Avec le temps, signer des autographes était devenu un réflexe, au même titre que signer un chèque ou remplir un formulaire. Rien de sorcier en soit. Première étape, demander le prénom de la personne et deuxième étape, faire un gribouillis qui ressemble à une signature. Au début, personne n'a l'habitude et c'est une chose assez intimidante, voire gênante. Chacun pense « je ne suis qu'un scientifique » après tout. Puis avec la médiatisation, et l'ampleur que votre découverte, vous vous y habitué.
Alan Grant n'avait pas toujours été le spécialiste des dromaeosauridés du Montana. Avant, il était simplement professeur, faisant des fouilles de temps en temps, sans grands succès. Puis la découverte de plusieurs spécimens avait fait grimper sa réputation, d'abord dans le Montana, puis dans toute l'Amérique du Nord. Il travaillait ensuite avec les meilleurs dans son domaine, comme John Horner, spécialiste de la faune du Crétacé, où encore Philip Currie, le spécialiste des tyrannosauridés. La position acquise dans la communauté scientifique était plus que respectable. Il publiait couramment dans des revues internationales comme Nature et Sciences. Puis il y eût ensuite les événements d'Isla Nublar. En revenant du Costa Rica, il avait évidemment pris quelques jours de repos. Puis lui vint alors l'idée de rédiger ce qui s'était passé sur papier, tout en mettant l'accent sur le fait que ces dinosaures n'étaient en fait que des chimères, créées de toutes pièces par les scientifiques de John Hammond. Pourquoi ? Parce qu'il avait dit « ouai c'est des dinosaures en chairs et en os », la communauté scientifique l'aurait plombé, et sa réputation en aurait prit un sacré coup. Et sans réputation, pas de financement pour les campagnes de fouilles... L'argent et toujours l'argent.

Avant qu'il n'ait fini, elle lui demanda si c'était vrai qu'elle avait vu des raptors sur Isla Nublar. Elle ne pouvait pas savoir pour Isla Sorna, car les incidents avec la famille Kirby avait été placé sous silence par les autorités Costa Ricaines et Américaines. Personne ne devait savoir que l'on pouvait passer dans leur espace aérien comme dans du beurre.

« Ça ressemblait à des raptors, mais ce n'était que de copies modifiés. Les vrais velociraptors atteignent à peine ma ceinture. Ceux de Nublar sont trop gros pour être conforme aux originaux. »


Puis il remarqua qu'il n'avait toujours pas dédicacé sa feuille. Il devait se dépêcher car un buffet l'attendait, ainsi que des sponsors pour sa prochaine campagne de fouille.

A Noa, futée comme un raptor. Alan Grant

« Voilà Mademoiselle. »

Il lui tendit la feuille et allait la quitter lorsqu'une jeune femme arriva. Grande, mince, élégante, elle commença à lui parler de tout et de rien, et entre temps, de son livre. « Montana, the increadible Cretaceous ecosystem »


« La différence entre un raptor et un velociraptor ?  Et bien en faite il y en a une, jeune Noa. Les raptors désigne tous les genres et espèces de dromaeosauridés, du microraptor au velociraptor, en passant par le deinonychus, le bambiraptor ou l'utahraptor. Le velociraptor n'est qu'un genre de raptor. Mais bien essayé petite.»

Le temps filait et il allait être en retard au buffet et arriver parmi les derniers. Et si il y avait bien une chose que le professeur Grand ne supportait pas, c'était les retards.

« Mlle Garden, voulez vous m'accompagnez au buffet dans la salle adjacente ? »


Elle accepta, évidement, et ils commencèrent à s'éloigner. Mais voyant que la jeune blondinette était toujours là, et semblait très motivé, il se retourna et lui tendit sa carte.

« Voici ma carte. Si tu as besoins d'infos où autres, où d'un stage, contacte moi, et je verrai ce que je peux faire pour toi. »

Puis il tourna les talons et rattrapa la jeune femme qui l'attendait plus loin. La journée ne faisait que commencer, mais il savait qu'elle allait être longue.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dig up the past [Alan et Noa Grant]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Dig up the past [Alan et Noa Grant]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Why Haiti Can't Forget Its Past
» Damon Moon - "It's time to forget about the past"
» ♥ - Forget Your Past
» Alan Kesey [terminé]
» (M/LIBRE) GRANT GUSTIN.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Jurassic Park World RPG :: L'Univers :: Monde Extérieur :: Continent Américain-
Sauter vers: