Forum RPG Jurassic Park/World
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Mission Membre : Les dents de la mort

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Maître du Temps
Admin
avatar

Messages : 137
Date d'inscription : 26/09/2013
Localisation : Dans l'Ombre

MessageSujet: Mission Membre : Les dents de la mort   Sam 8 Aoû 2015 - 18:38

Niveau 4


 


* Intitulé de Mission : Les Dents de la Mort


*  Contexte :

Le Tyrannosaurus Rex, star des petits et des grands, redouté par tous et considéré comme le Roi des Dinosaures par le grand public. Sa popularité en prendait un coup si tous le monde savait qu'à l'époque sont pire ennemi était un parasite qui perçait sa machoire de toute part, et malheureusement pour lui un cousin du fameux parasite existe toujours à notre époque: Le Trichomonas Gallinae, connu pour créer des véritables écatombes chez les pigeons.

Depuis quelque temps l'animal mange moins et reste cacher dans les tréfonds de son enclos, les spécialiste pensent qu'il s'agit là d'une preuve de l'infection.

Serez vous l'homme ou la femme de la situation?

*  Lieu :

Isla Nublar - Le Royaume du Tyrannosaure


* Groupe :

- Eddie Queen
- Priscilla Kensington



* Gains Potentiels :

+1 Point, quelque soit l'issue de la mission.


_________________

Mes Victimes sont au nombre de ... 14 ... Mais ça devrait bientôt augmenter... Twisted Evil .

PJ tués de ma Main : Brandon Colomes, John Pick, Tony Carmine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maxime Hammerschmidt

avatar

Messages : 11
Date d'inscription : 11/08/2015

MessageSujet: Re: Mission Membre : Les dents de la mort   Mar 18 Aoû 2015 - 17:54

« Tu t'es armée ? »
« Je dois juste m'assurer de l'état de santé de Rex, pas le tuer. »
« Je parlais pas pour Rex. »
« T'es con. »
« On en reparlera quand elle se pointera en talons aiguilles et tailleur moulant avec un parfum à 400 dollars la goutte et que tu la tranquilliseras avant d'entrer dans l'enclos. »
« Mouais. »

Bon sang, mais qui avait décidé de coller une civile à une mission comme celle-là ? Un soigneur du parc m'avait fait une liste des symptômes que la maladie pourrait entrainer chez le tyrannosaure, nous devions entrer, nous assurer de son état de santé et ressortir ensuite. Les soigneurs prendraient le relais une fois l'observation faite. Je suis une ranger, j'étais une éclaireuse dans l'armée, je suis parfaitement qualifiée pour me balader en territoire hostile mais qui avait décidé de coller une civile sur le terrain ? Elle travaillait dans un parc de loisir c'est vrai mais le terme de loisir ne s'appliquait qu'aux touristes bien à l'abri derrière de grandes clôtures épaisses et électrifiées, pour ceux qui entraient dans les enclos le loisir était de boire une bière le soir en reparlant de ça. Allez … de qui je moque moi ? Mon plaisir sera d'entrer dans cet enclos, de chercher des traces, des pistes et de voir comment se porte la coqueluche du parc. Le soigneur ne semblait pas optimiste, moi je préférais être sur mes gardes, à tout hasard utile j'avais pris un minimum d'équipement. Fusil à fléchettes tranquillisantes, le genre qui enverraient le gros bébé à la sieste en quelques secondes. En espérant de le voir assez tôt pour que ça ne soit pas après qu'il ait avalé mon équipière du jour ou moi. Des fumigènes pour diversion, il a l'odorat sensible ça pourra l'éloigner un moment en cas de besoin. Enfin à tout hasard totalement indispensable des torches, à craquer et à brûler. J'espérais n'avoir besoin de rien de tout ça mais on ne pouvait jamais savoir à l'avance ce que cette expédition allait nous réserver.

Je regardais encore le plan de l'enclos tout en terminant de lasser mes rangers. J'avais étudié ce plan depuis que m'avait été confiée la mission, soit une heure auparavant après le désistement d'une autre personne. Le soigneur avait eu la gentillesse de me noter sur une feuille ce que je devais chercher comme signes chez le dinosaure pour identifier la maladie. Cela ne faisait pas beaucoup de temps de préparation mais c'était largement suffisant. Ma vraie surprise avait été de voir que mon équipière sur ce coup était une bureaucrate, aucune expérience du terrain sans doute et apparemment déjà connue du ranger qui était présent dans la salle d'équipe en cet instant. Il avait surtout retenu d'elle des détails de son physique, le genre de détails auxquels les mecs s'attachent tout particulièrement quand ils regardent une femme mais pour le reste il aurait été bien incapable de me dire la couleur de ses yeux tout en sachant me décrire la façon dont sa jupe de tailleur de la "dernière fois" épousait "parfaitement son petit cul sexy" quand elle se "déhanchait pour mieux rouler faire rouler ses fesses à chaque pas". Voilà qui serait indubitablement utile face à un T-Rex, elle savait faire la danse du ventre aussi ? Non on ne savait jamais, ça pouvait être utile. D'un autre côté, elle était apparemment assez bien placée dans la hiérarchie, si elle y était arrivée, pas uniquement pour ses mensurations "idéalement proportionnées bordel", c'est qu'elle en avait un peu dans la caboche et donc elle ne viendrait pas habillée pour une sortie shopping. Je replie le plan que je connais à présent presque par cœur, je le glisse dans la poche latérale de mon sac, j'ajuste les sangles, je passe le fusil en bandoulière, je verrouille la sécurité.


« Enlève la sécurité et prête-lui le fusil, je te parie qu'elle se tire dans le pied après deux pas et toi t'as la paix. »
« Bien entendu en homme galant passant par là tu la raccompagnes chez elle pour la border et veiller à ce qu'elle se réveille bien ? »

Il hausse les épaules en approuvant d'un sourire qui me fait soupirer. Je quitte la salle pour me rendre au point de rendez-vous en avance. Au moins celui qui a organisé cette mission a eu le bon réflexe de ne pas la faire en nocturne. Le soleil ne se coucherait pas de si tôt mais les visiteurs n'avaient plus accès à cette partie du parc. On travaille en toute discrétion, j'aimais mieux qu'il en soit ainsi. Arrivée sur place avec un bon quart d'heure d'avance, fidèle à moi-même, je reprends le plan en main et fermant les yeux je tâche de me remémorer les différents lui stratégiques de l'enclos. Ceux à éviter absolument en cas de problèmes, ceux qui seront plus aisément praticables. Evidemment la topographie avait sûrement quelque peu changé avec la présence de Rex mais qu'importe, l'essentiel était là. Mes doigts tapent doucement sur le canon de l'arme. Et là aussi. Des pas me font lever la tête du plan. Démarche féminine si j'en juge au bruit et la régularité des pas donc une femme. Ou un homme avec un pas féminin. Je me retourne pour saluer celle qui allait sans doute être mon équipière. J'avais abandonné la tenue de ranger du parc pour préférer un pantalon militaire noir, des rangers, un débarder et une veste militaire, le tout en noir bien entendu, les cheveux dans une queue de cheval qui tendait vers la droite tandis que le nœud était légèrement décentré vers la gauche. Je tends ma main vers l'arrivante sans me permettre, pour l'instant, de la jauger sur ses choix pour cette expédition.

« Maxime Hammerschmidt. »

Le plus simple qu'on puisse faire comme présentation et … ah oui, j'oubliais … quand il s'agit de rencontrer Maxime, personne ne s'attend jamais à une femme, avait-elle fait un minimum ses devoirs où allait-elle m'afficher l'expression de surprise habituelle ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Priscilla Kensington

avatar

Messages : 308
Date d'inscription : 10/06/2015

MessageSujet: Re: Mission Membre : Les dents de la mort   Mar 18 Aoû 2015 - 19:25

Quelque part, Cici savait qu'elle était bordeline suicidaire sur ce coup. Alors qu'elle marchait vers l'enclos du T-Rex, la jeune femme se maudissait. Mais voilà, elle n'avait pas pu s'empêcher. Non seulement rêvait-elle depuis... ben son arrivée dans le parc il y a un an et demi déjà... de faire une sortie « terrain » pour voir les « dino » de prêt, mais en plus, il s'agissait du T-Rex. Quitte à aller patauger dans la jungle et ses délices de boues, moustiques et autres délices tropicaux, autant le faire pour une bonne raison. Elle aurait peut-être pu faire moins ambitieux, et se cantonner aux dino végétariens, pour une première sortie. Mais « on » lui avait assuré que c'était sans danger, une simple mission de reconnaissance. Les probabilités qu'elle s'approche du T-Rex assez près pour qu'une adversité quelconque se manifeste étaient très basses. Surtout qu'elle n'avait pas l'intention de s'approcher si près de ça. Sauf quand il serait endormi. Enfin, elle. C'était peut-être un T-Rex, mais tous les bestiaux du parc étaient des bestioles, et c'était Madame T-Rex.

Quelque chose qui convenait très bien à Miss Kensington. Sans être féministe, l'anglo-américaine savait que le « sexe faible » était toujours sous-représenté, sous-estimé. Cela avait quelque chose de profondément ironique pour elle que Jurassic Park soit une ode à Mère Nature. Au moins, pas de risque de voir un dino se lécher les coucougnettes devant un parterre d'actionnaires en visite marketing.

Consciente qu'elle quittait son domaine d'expertise, Priscilla s'était habillée en conséquence. Elle avait donc enfilé son leggins de yoga/joggins noir, un petit tee-shirt à manches courtes près du corps gris foncé, avec son petit pull à capuche assorti, et passé une paire de chaussure de randonnées. Il y avait clairement plus sexy, s'était-elle dit en se regardant dans la glace, mais à Rome, on fait comme les Romains. Là, elle s'était attelée à ordonner ses cheveux en un chignon tressé. Par contre, pas une seconde ne lui vint l'idée d'enlever son vernis ou de ne pas se maquiller. Certes, Cici n'abusait jamais des cosmétiques, mais même lorsqu'elle allait faire son jogging, elle mettait une crème hydratante. Or là, elle allait rencontrer des collègues. Elle ne pouvait pas y aller sans un minimum de fond de teint, un coup de gloss et de crayon khôl. Attrapant sa bouteille d'eau, son téléphone portable – adieu tablette, aujourd'hui, c'est RTT pour toi – et un paquet de mouchoirs, elle s'estima prête. Elle estimait surtout que les rangers-soigneurs allaient tout préparer sans s'occuper d'elle. Elle n'était là que pour observer et satisfaire sa grande curiosité. Une place sur la banquette arrière de la jeep lui allait parfaitement.

- « Bonjour ! » lança-t-elle avec une belle énergie en arrivant au point de rencontre. Là, elle s'arrêta, assez perplexe. Elle pensait voir Eddie Queen, et pas une femme qui, de prime abord, semblait plus âgée qu'elle d'une petite dizaine d'années, et semblait surtout... dure. Pas forcément froide, mais carrément pas chaleureuse. Son prénom l'étonna un peu, mais plus que ça. De Camille fille/garçon, des Georges femmes, des Fred et autres, elle en avait rencontrés. Sans parler des prénoms inusités, souvent hérités des grands-parents ou même d'une génération auparavant, toujours pratiqués dans la haute société des Lords et Lady. Priscilla n'était pas forcément très « in », selon les milieux fréquentés. Cici serra la main de la ranger – elle ne pouvait pas être autre chose : « Enchantée, Priscilla Kensington. Je croyais faire équipe avec M. Queen. Est-ce que nous l'attendons ou... ? » Un peu mal à l'aise par l’œillade torve que Max lui dédiait, Cici se lança avec courage : « Je suis là en observatrice. Donc je suis totalement à vos ordres, et … prête à écouter les consignes et tout ça. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maxime Hammerschmidt

avatar

Messages : 11
Date d'inscription : 11/08/2015

MessageSujet: Re: Mission Membre : Les dents de la mort   Mer 19 Aoû 2015 - 16:12

Ca n'était pas une mission très compliquée, nous ne serions que deux pour le coup. Un autre jour je l'aurai sans doute faite seule, ça valait mieux que d'emmener du monde avec soi. Le principe du travail d'un éclaireur est la discrétion la plus absolue or j'avais découvert avec le temps que plus on est, plus faible est la discrétion. Un soigneur suivrait notre péripétie à travers la radio, de cette façon nous serions sûres de ne pas nous tromper. Tout était fait pour que la mission se passe dans les meilleures conditions possibles. Pourtant comme aimait l'écrire Ian Malcolm dans ses livres encore et encore, la différence entre quelque chose qui se passe bien et quelque chose qui ne se passe pas correctement, ceux sont les toutes petites choses, les tous petits détails, les infimes variations. Une équation linéaire devenait alors une équation non linéaire. J'étais déjà entrée dans des enclos plusieurs fois, pas toujours des carnivores, pas toujours parce qu'ils étaient malades mais surtout j'y étais toujours entrée seule et j'étais sortie indemne et bien vivante. Toutefois cette fois, les choses étaient différentes, il y avait une nouvelle donnée, inattendue et surprenante mais je n'avais aucun choix, elle faisait partie de l'expédition. Elle arrive justement et elle se présente rapidement, j'apprécie sa façon d'être directe.

« Queen est indisponible, je le remplace au pied levé mais ne vous en faites pas, ce n'est pas ma première fois. On ne va pas trop tarder, le plus il y a de soleil, le mieux ça vaut. »

Détaillant un peu la jeune femme, sa tenue notamment, je note qu'elle s'est habillée en conséquence, ce n'était pas forcément la tenue la mieux adaptée mais elle était plus ou moins adaptée. Elle avait emmené à boire, un excellent réflexe je ne dirai pas le contraire. Bon, donc comme je l'avais pensée, ce n'était pas une promotion canapé qui lui avait valu le travail qu'elle avait actuellement mais son intellect. C'était un soulagement pour moi. Sa remarque suivante provoque un sourire alors que j'attrape le talkie-walkie à ma ceinture pour demander au garde d'ouvrir la porte extérieure de l'enclos et d'un geste de main, j'invite la jeune femme à pénétrer la première dans l'ouverture faite dans le béton. La porte se verrouille derrière nous et j'observe un instant la jeune femme.

« Les consignes sont très simples en réalité. Nous sommes sur le territoire d'un super-prédateur qui peut faire de nous deux réunies une seule bouchée. Par conséquent le but est de ne pas se faire repérer. »

Restait à lui expliquer quelques règles simples, des choses de base mais dont je ne doutais pas qu'elle pouvait d'ores et déjà se douter.

« Je vais faire dans le rapide pour les règles de base. Me suivre, parler que si ça doit vraiment être nécessaire, pas d'initiatives même si ça paraît une bonne idée, le téléphone portable éteint, tous les sens en alerte. Enfin la seul règle à laquelle tu ne devras jamais déroger, quoi que je demande tu t'exécutes, sans poser de questions. Avec ça, les chances de s'en sortir sont plus bonnes. »

Je cherche rapidement dans mon sac et sort quatre objets que je lui tends pour qu'elle les prenne avec elle.

« C'est en cas d'urgence, si on doit être séparés pour une raison ou une autre. Si on est séparées sans danger tu craques la torche plastique et tu la mets dans ton dos, je ferai de même, ça nous permettra de nous retrouver. Si on est séparées en cas de danger tu utilises la boussole et tu te diriges vers le sud c'est là que se trouve la sortie. Avec le talkie-walkie tu demandes de l'aide en continuant d'aller vers le sud. La torche rouge n'est à utiliser que si tu te retrouves seule et perdue, cela dit n'oublie pas que ça risque d'attirer Rex aussi si tu dois l'utiliser, met-là en évidence et cache-toi alentour. »

Je la laisse prendre les objets et me confirmer qu'elle a bien compris avant de demander l'ouverture de la porte intérieur de l'enclos. Je prends en main la poignée mais sans la baisser me tournant vers la jeune femme.

« Gifle-moi. »

Certes ce n'était pas très conventionnel mais je lui avais donné une règle à suive et j'attendais à présent de voir si elle allait la suivre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Priscilla Kensington

avatar

Messages : 308
Date d'inscription : 10/06/2015

MessageSujet: Re: Mission Membre : Les dents de la mort   Jeu 20 Aoû 2015 - 18:52

Cici avait les mains pleines. Entre sa bouteille d'eau, les deux torches, le talkie et la boussole, alors même qu'elle n'avait pas de sac – ben quoi, elle venait pour regarder, elle ne pensait pas avoir besoin de quoi que ce soit d'autres qu'elle-même – alors même qu'elle était en train d'éteindre son téléphone – adieu, photos et selfies ! Autrement dit, elle était bien embêtée et commença par faire tomber la moitié des objets. La boussole, elle faillit la rendre en expliquant qu'elle ne savait même pas comment cela fonctionnait. Puis, en voyant la tête de Max, Priscilla rangea le truc en disant que ça, ça tenait déjà dans la poche de son jogging et qu'en cas de besoin extrême, elle devrait être assez intelligente pour trouver le mode d'emploi. Elle avait assez vu de films d'aventures, de toutes les façons. Le talkie-walkie trouve sa place clippé à sa ceinture. Les deux torches par contre... Bah, elle les garderait en main, avec sa bouteille. Déjà qu'elle devait avoir l'air cloche dans son accoutrement.

La jeune femme suivit les indications nettes et précises de son guide, un peu surprise par le côté abrupte de sa voix, un peu-beaucoup paniquée à la réalisation que ça serait « elles deux » et pas une mini expédition comme elle se l'était imaginée.
- « Euh... on n'y va... que nous deux ? J'avais cru comprendre... enfin, comme vous dites, c'est potentiellement dangereux, et bon... sans offense, vous n'avez pas l'air d'une soigneuse ? » Vous alliez nous dire, « et toi, de quoi t'as l'air », et vous auriez raison, mais elle, elle assumait clairement le fait d'être une pièce rapportée qui n'apportait rien à l'expédition.
Cela ne gênait la secrétaire d'être tutoyée, alors qu'elle-même vouvoyait. C'était d'ailleurs pour elle d'une logique imparable, sur laquelle Cole Hudson s'était cassé les deux. Elle était à la fois plus jeune et moins expérimentée, donc elle respectait ses « aînés » tout en n'ayant aucune légitimité à exiger la réciprocité.

Ce déséquilibre de positions était encore plus accentué quand on voyait la manière dont Cici n'était clairement pas préparé. Sans sac, sans rien d'utile, persuadée que tout lui serait préparée. Tentant de se rattraper au mieux, elle écoutait, tout en fouillant des yeux le sas d'entrée. Elle finit par découvrir une armoire incrustée dans la paroi et sans surprise, elle y trouva un kit de premier secours et quelques bricoles. Sans gêne, elle attrapa le petit sac à dos, le vida de son contenu pour y glisser son propre inventaire. Elle avait bien l'intention de ranger à son retour !

Elle avait donc les mains occupées quand Max lui fit cette demande des plus étranges. Du coup, la lampe torche lui échappa et tomba douloureusement sur son orteil, pendant qu'elle levait un regard effaré vers sa coéquipière du jour.
- « P-p-pardon ? » Elle savait que certaines équipes de sport se motivaient ainsi, en se donnant des claques et autres bourrades viriles. Mais il était évident que Max n'avait pas besoin d'être motivée. Et Cici ne se voyait pas être motivée parce qu'elle aurait envoyé une mandale à une quasi-parfaite inconnue. Surtout qu'elle risquait de s'en voir retournée une en retour. Merci, mais non. Pas une seconde, elle fit le lien avec la consigne de « obéis sans question ». Déjà parce qu'elles n'étaient pas dans l'enclos et surtout parce que cet ordre n'avait VRAIMENT aucun sens. A moins que Max ne donne dans le SM ; dans ce cas... tous les goûts et couleurs dans la nature hein. Ce n'était pas pour autant que Cici allait obtempérer.

- « M-m-mais... . » Devant le regard implacable de la ranger, Cici se sentait comme une gamine devant la maîtresse. « Je ne peux pas, vous êtes... » … la chef, voilà ce qu'elle voulait dire, mais elle-même savait à quel point ça aurait l'air con à dire. « Je ne peux pas vous frapper, c'est...mal. En plus, vous êtes plus grande que moi ! » » conclut-elle avec un zeste de logique.
Bon, ça se présentait mal, cette découverte du « terrain ». Peut-être devrait-elle faire demi-tour, tant qu'il en était encore temps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maxime Hammerschmidt

avatar

Messages : 11
Date d'inscription : 11/08/2015

MessageSujet: Re: Mission Membre : Les dents de la mort   Jeu 20 Aoû 2015 - 19:49

Je sentais la secrétaire un peu perdue et surtout assaillie par les consignes et les objets que je lui donnais. A tout hasard utile j'avais un sac dans mon sac, genre petit modèle, je n'entendais pas l'équiper de trop de choses mais le minimum serait toujours indispensable. Même si Rex était en petite forme, ça n'allait pas être une sinécure et s'il était en pleine forme ça allait être carrément funky. Or de question donc de la laisser partir sans un minimum de matériel et ce qu'elle pouvait éventuellement avoir besoin de savoir concernant ce que je venais de lui donner. Ca aussi était un moyen de la tester, voir la façon dont elle allait réagir maintenant qu'elle se retrouvait encombrée avec les mains pleines. Dire que je craignais de la voir venir avec un sac à main, en fin de compte il aurait peut-être été bienvenu. Elle tique pourtant sur quelque chose que je viens de dire, lorsque je dis que ça sera entre elle et moi. Je souris à sa dernière remarque, un genre de sourire cynique, pas moqueur mais en aucun cas ne signifiant de l'amusement ou de la plaisanterie.

« Non, tu as raison. Je ne suis pas soigneuse mais nous serons suivis par un soigneur via le talkie-walkie et les lunettes que je porte lui transmettent ce que je vois. Ceci étant si tu te coupes profondément je sais suturer une plaie, arrêter une petite hémorragie et en cas d'os cassés je maitrise plutôt bien l'art de l’attelle improvisée. »

Maintenant il restait encore à apaiser ses craintes sur notre nombre. Franchement j'aimerai que ça soit quelque chose de simple à faire mais elle n'avait plus l'air si sûre d'elle maintenant que nous allions entrer dans le feu de l'action. Je soulève légèrement mon débardeur pour montrer une cicatrice sur ma hanche droite.

« Colombie il y a six ans, on a formé deux groupes pour s'infiltrer dans le camp d'un trafiquant de drogue, l'un était composé de deux personnes, l'autre de six personnes. Le duo est passé comme une lettre à la poste, le groupe de six s'est fait massacrer lamentablement, ça c'est le souvenir laissé par la machette du trafiquant. Crois-moi, moins on est, plus on est discret. Plus on est discret, moins Rex risque de s'intéresser à nous. »

Franchement … pas fière de moi. Cette cicatrice je me l'étais faite quand j'avais huit ans, une gamelle à vélo sur un caillou pointu, plus de peur que de mal, c'est juste qu'en grandissant elle s'était étirée et maintenant ça faisait une belle marque. J'ai jamais mis les pieds en Colombie en plus. J'ai vu pas mal de pays d'Amérique du Sud mais jamais la Colombie, dans le futur peut-être. Histoire de collecter une cicatrice à la machette pour pouvoir frimer. Enfin bref, revenons-en un peu à la jeune femme dont l'initiative me plait vraiment, je n'en montre rien mais improviser un sac avec un kit de soin, c'est plutôt pas mal, peut-être qu'on a une chance d'en sortir en vie finalement. Cela dit pour ce qui est de la seule règle que j'avais dite d'indispensable, c'est absolument raté. A sa réaction première, je sais qu'elle ne va pas me gifler dans la foulée en se souvenant de ce que j'ai dit, aussi je répète après son « pardon » de surprise.

« Gifle-moi. »

En vain, bien sûr. Elle bredouille, elle agit comme une gamine, je reste impassible jusqu'à ce qu'elle termine sur une remarque hilarante. Si bien qu'un « hum » amusé m'échappe.

« Finement observé, je suis plus grande mais et alors ? Rex est plus grand lui aussi donc quand il va crier devant toi tu vas attendre gentiment qu'il te dévore ou tu vas prendre tes jambes à ton cou et te chercher une cache ? »

Je soupire, contre moi-même plus que contre elle, je regrettais un rien mes mots. Pas question cela dit qu'elle l'apprenne, elle semblait plutôt avoir besoin d'être bousculée.

« A partir de cette seconde, peu importe que tu sois Sissi l'Impératrice et que je puisse être Duchesse de Winter, le vouvoiement tu oublies. Quand on ressort d'ici tu me vouvoies tant que tu veux, tant que cette mission ne sera pas terminée tu me paieras une bière pour chaque "vous" que tu prononceras en t'adressant à moi. Comme j'ai envie que tu en sortes vivante et en bon état j'attends de toi que tu obéisses à ce que je te demande de faire, sans réfléchir et sans poser de questions. Et maintenant en avant. »

D'un signe de tête je désigne la porte que je viens d'ouvrir, qu'elle passe la première la porte que je referme derrière nous, attendant qu'elle soit verrouillée avant de m'en éloigner. La direction générale était simple, cap plein nord vers l'autre bout de l'enclos, le tout avec les sens en alerte. J'approche les lunettes de mon nez et m'arrête dans mon geste, les accrochant à mon col tout en avançant à hauteur de la secrétaire. Passant à côté d'elle, comme pour prendre la direction de la marche, mes doigts frôlent ses fesses, volontairement il va sans dire. Je la regarde dans les yeux.

« Gifle-moi. »

L'ordre était le même qu'avant mais mon attitude avait changé, j'étais dans mon élément désormais, dans un monde hostile et dangereux. Avant de franchir la porte qu'importe qu'elle le fasse nous n'étions pas en danger, maintenant c'était le cas. Un masque sérieux et froid remplaçait l'expression de mon visage et mon regard devait lui donner l'impression de parvenir à voir au travers de son corps. En plus de ça, je lui avais quand même donné un encouragement, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Priscilla Kensington

avatar

Messages : 308
Date d'inscription : 10/06/2015

MessageSujet: Re: Mission Membre : Les dents de la mort   Mar 25 Aoû 2015 - 19:43

[désolée pour le retard, j'ai choppé un gros rhume et mon cerveau a été HS pour un bon moment!]

Cici avait été éduquée par une Lady, et si sa mère n'avait pas interrompu les leçons de sa grand-mère, elle aurait suivi le même chemin. Elle avait été par ailleurs désigné comme la débutante de l'année lors de ses premiers pas dans la « haute » à ses seize ans. En toutes circonstances donc, la jeune femme savait maîtriser ses émotions et se comporter comme la parfaite dame du monde.
Elle montra donc un intérêt poli pour les compétences déclarées de Max, regarda la cicatrice en hochant la tête. Cependant, en son fort intérieur, elle prenait peur. Qu'est-ce que c'était que cette ranger qui avait travaillé dans le milieu de la drogue ? Clairement, elle n'était pas du milieu mais les forces de l'ordre qui luttaient contre les trafics de drogue étaient connues pour leur... savoir-faire spécifiques... et tout aussi clairement, ces savoir-faire n'avaient pas leur place à Jurassic Park. Cici espérait que le chef de Max avait depuis toujours veillé à ce que cette ranger-ci bosse loin des yeux du public. Avec ses manières d'ours mal léché, elle serait capable de faire peur aux touristes !

- « Sauf que je n'ai aucune intention d'aller mettre une gifle à Rexa. » répondit-elle avec toujours un reste de peur. En dépit des arguments très logiques de Max, Cici ne pouvait s'empêche de penser que sa coéquipière du jour avait raté une information vitale. « Je n'ai aucune intention de faire quoi que ce soit qui mette Rexa sur notre piste. Je suis là pour voir, c'est vrai, mais voir d'un peu loin, c'est très bien pour moi. Et discrétion à petit nombre et tout, je suis pour. En gros, c'est comme si je n'étais pas là. Je ne sers à rien, je ne sais rien faire. Je suis juste là pour voir. De loin. »
Au risque de se répéter, hein.
Mais il semblait plus qu'honnête de la mettre au courant. Priscilla avait ce sentiment diffus que Max surestimait et ses capacités à se rendre utile et ses potentialités de faire tourner court la mission. A défaut d'être utilise, l'anglo-américaine savait parfaitement qu'elle ne serait pas un danger ambulant. Alors que son aînée donnait l'impression qu'elle s'attendait à la voir faire le parcours du combattant à cloche-pied une main liée dans le dos, tout en étant une perruche péri-oxydée. Non, Cici n'était pas une impératrice. Juste une dinde.

Et c'était exactement pour ça qu'elle ne pouvait pas la gifler
Priscilla n'avait jamais été une fille violente. La dernière fois qu'elle était allée au contact, elle avait quatorze ans et avait tiré les cheveux de Lady Harmony Hamilton et l'avait poussé dans la piscine. Pour vous dire !! Mais bon, pour sa défense.... Cette greluche avait eu l'audace de sous-entendre qu'elle, Lady Priscilla Kensington, s'était comprise à pas d'heures avec le cousin du Lord Fetherstonhaugh. Non seulement c'était archi-faux, mais aussi une insulte au bon goût de Cici. Quitte à se compromettre, elle l'aurait fait avec le fils de Lord Fetherstonhaugh. Un parti bien plus intéressant, voyons. Voilà le maximum de rage pour Cici.
Cruche, niaise, avec un bon fond. Donc elle essaya. Elle leva la main et fit un début de moitié de commencement de geste. Mais à mi-chemin, la pensée avorta et ne se transforma pas en geste. La main retomba, brossant l'épaule de Max avec un peu de force mais juste assez pour faire tomber un insecte qui s'y serait trouvé. Confuse, presque honteuse, Cici s'empourpra :
- « … désolée, je n'y arriverai pas. Je peux vous tirer la langue, si ça vous fait plaisir, mais vous frapper comme ça, je ne peux pas. Juste... pas... » Elle leva vers Max un regard penaud de bébé labrador tristounet. « Tutoyer n'est pas non plus dans mes habitudes. Pas à froid comme ça, en tous les cas. Je... je n'ai pas été éduquée comme ça. Mais je vous paye toutes les bières que vous voulez, ne vous inquiétez pas. Et j'obéirai. Surtout si Rexa nous court après. Ou si vous me hurlez dessus très fort. »

Hé oui, Cici était foncièrement bonne. Une gentille fille. Limite molle. Tout ce que Max n'avait jamais été. Et cette dernière allait devoir faire avec. Car la secrétaire avait maintenant l'air très décidé et attentif, ayant totalement conscience – dans les limites de conscience d'une amateur – des dangers qui les attendaient. Enfin, l'attendait, elle.
[HRP: désolée de ne pas faire avancer vraiment l'intrigue ^^ Pour le moment, Cici est plutôt passive, mais ça devrait s'arranger après]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maxime Hammerschmidt

avatar

Messages : 11
Date d'inscription : 11/08/2015

MessageSujet: Re: Mission Membre : Les dents de la mort   Mar 25 Aoû 2015 - 20:39

Au moins je ne pouvais pas nier que la secrétaire savait mettre les choses au clair. J'avais à la fois envie de croire en ses capacités à se rendre utile et croire qu'elle représentait un danger. Dans le fond j'étais plus du genre à imaginer que les gens étaient pires que ce que je pouvais anticiper, comme ça aucun risque d'être déçue, aucun risque de s'interroger sur les intentions des uns et des autres, toujours imaginer le pire scénario. Je n'étais pas chaoticienne, juste très cynique, éternellement déçue par la vie et manquant parfois un peu de savoir-vivre. Cela dit j'avais des compétences très particulières dans mon arsenal de défauts. J'étais une garce c'est vrai, je poussais les gens à donner plus qu'ils ne pouvaient, je parlais parfois crûment, je pouvais aboyer des ordres et même mordre en cas de besoin mais il y avait une chose qui me qualifiait pour ce poste. Je restais en vie. C'était le trait le plus répandu chez les rangers, surtout ceux qui ont connu les événements les plus récents, nous avons nos blessures, nos plaies, je ne doute pas que même la secrétaire en ait des blessures, différentes des miennes, peut-être plus intérieures mais elle en avait aussi. Elle me semblait douter du cran qu'elle pouvait avoir et pourtant …

« Comme si tu n'étais pas là … Rex n'a pas la notion de ce genre de choses. S'il te voit, ça ne sera pas comme si tu n'étais pas là. Alors colle-moi comme mon ombre, garde les yeux ouverts et les sens en alerte. »

Nous entrions à présent dans l'enclos, la zone vraiment dangereuse. En règle générale Rex ne s'approchait pas trop des bordures, moins encore les cimentés, il n'y avait rien de vraiment intéressant par ici. J'espérais simplement qu'il était en train de nous faire une bonne maladie et pas de nous tendre un piège. Ce genre d'animal était-il capable de comprendre qu'on le surveillait et que quelqu'un viendrait le voir en personne s'il ne se montrait pas ? Je savais beaucoup de choses sur les dinosaures mais certaines choses m'échappaient encore. Et échappaient encore à la communauté scientifique même en étudiant ici dans le parc. Quoi qu'il en soit, il était temps de se mettre en route, je tentais un ultime test pour motiver la jeune femme, je vois sa main se lever, en voilà une sacrée bonne nouvelle, elle en est capable. Tiens non. Elle se contente d'épousseter mon épaule, super, elle est secrétaire et soubrette en plus. Un vrai film érotique à elle seule. Et en plus elle n'arrive pas à me tutoyer. Peut-être que si je lui tire une fléchette dans le pied ? Hmmm mauvaise idée, les fléchettes sont dosées pour un T-Rex et elle me fait plutôt penser à … ma connaissance des dinosaures n'étant pas assez grandes, elle me fait penser à un chaton. Un petit chat curieux de voir et découvrir mais surtout pas trop loin de ce dont il a l'habitude des fois que les choses ne se passent pas comme prévu. Un chaton qui partirait à l'aveuglette sans être totalement persuadé que ça soit une bonne idée mais incapable pour autant de faire demi-tour.

« Hurlez est la dernière chose que je veux faire. »

Bon, et bien j'imagine qu'il était temps de se mettre en marche.

« Je progresse en tête, tu me suis comme mon ombre, si tu vois, sens ou entends quelque chose de suspect, tu tapes sur mon épaule. Essaye de limiter l'usage de la parole au strict nécessaire c'est à dire dans le cas présent quelque chose comme "elle nous regarde". Si un obstacle te semble trop raide ou trop difficile tu n'hésites pas à le dire, à le contourner, ne joue pas à la casse-cou, te casser la cheville ici ne serait vraiment pas une bonne idée. Allez, on avance. »

Un œil sur la boussole fixée à mon poignet et je prends direction plein nord vers l'autre bout de l'enclos. J'entame la marche sur un tempo assez lent, augmentant lentement et progressivement la cadence de mes pas. La progression n'est pourtant pas d'une rapidité hors norme, mes sens sont éveillés et le moindre bruit attire mon regard, c'est un exercice fatigant mais indispensable, je préfère mourir de fatigue dans mon lit ce soir que dans cet enclos, coincée entre les dents de Rex. Pourtant il ne se montre pas, il demeure caché. Aucun pas ne fait trembler la terre, plus étrange encore la nature est vivace, elle partage son silence si particulier. Les oiseaux gazouillent, les insectes rampent, volent, c'est le silence de la nature, celui qui veut dire que tout va bien. Ceux sont les silences de mort qui sont de mauvais tons. Comme nous marchions depuis une grosse demi-heure, je décidais … non je me forçais … à un petit encouragement pourtant sincère envers ma partenaire.

« Tu veux qu'on s'arrête pour boire ? »

Oui, oui, l'encouragement, j'y arrive, deux minutes, si vous croyez que c'est si facile que ça !

« En tout cas … faut du courage pour faire ce que tu fais en ce moment. »

Voilà, hein, qu'elle se débrouille avec ça parce que je risque d'avoir beaucoup de mal à faire mieux que ce demi-compliment qui n'en est même pas vraiment. C'est plus un constat mais … enfin bref, avec mon caractère de chien c'était carrément le Saint-Graal. Et pourtant je me figeais soudainement. Je tourne la tête à droite, d'instinct mon doigt fait sauter la sécurité de mon arme que je resserre contre mon épaule sans la mettre en joug. Un bruit sur la droite a retenu mon attention, un bruit naturel certes, un bourdonnement mais différent, en plus grand nombre, comme des mouches attirées par des déjections ou les restes d'un repas. Je murmure.

« Reste derrière moi. On va jeter un œil. »

Un bref instant je me demandais si elle avait entendu ce que j'entendais. Le fusil calé contre mon épaule, la sécurité enlevée, je me tenais prête à lever l'arme et faire feu. Je commence à marcher dans la direction des bourdonnements.
[HRP : Pas de soucis, j'ai essayé de faire avancer un peu la situation]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître du Temps
Admin
avatar

Messages : 137
Date d'inscription : 26/09/2013
Localisation : Dans l'Ombre

MessageSujet: Re: Mission Membre : Les dents de la mort   Dim 6 Sep 2015 - 20:44

Les deux jeunes femmes s'approchent sans le savoir du repas servi la veille au Tyrannosaurus Rex mais ce dernier n'y a que partiellement touché. La chèvre a, en effet, été tranché en deux par l'animal mais elle n'a pas été dévoré. Quelques morsures plus légères sont présentes sur le corps de l'animal comme si il avait essayé de la manger puis renoncer. 

Des centaines de mouches et petits voraces du même genre se partagent la carcasse de la bête alors que le T-Rex n'est pas visible. Des grognements se font entendre non loin de là, néanmoins ils ne semblent pas se rapprocher. Aucun danger ne semble à craindre dans l'immédiat...

[Je suis un stagiaire MDT un peu d'indulgence please  Je posterais à chaque tour sauf si la situation ne s'y prête pas]

_________________

Mes Victimes sont au nombre de ... 14 ... Mais ça devrait bientôt augmenter... Twisted Evil .

PJ tués de ma Main : Brandon Colomes, John Pick, Tony Carmine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Priscilla Kensington

avatar

Messages : 308
Date d'inscription : 10/06/2015

MessageSujet: Re: Mission Membre : Les dents de la mort   Lun 7 Sep 2015 - 21:00

Elle avait obéi. Bêtement. Sagement. Surtout très bêtement. Cici se demandait bien pourquoi elle, entre toutes, devait suivre la ranger. La logique – enfin, la sienne – voulait qu'elle reste un peu en arrière, au cas où. Mais la curiosité la titillait autant que le danger l'effrayait, et elle emboîta le pas à Max. Voir quoi, elle ne le savait pas. La secrétaire n'avait rien vu, senti, entendu. Juste l'expression du visage de sa guide qui était passé d'un sévère à un inflexible d'acier. Aussitôt, elle avait senti ses entrailles se liquéfier et avait abandonné toute velléité de répondre à sa question, de boire, de bouger, de penser. Pourtant elle avançait, aussi silencieusement que possible.
En dépit de ses efforts, elle n'était pas aussi discrète que la ranger. C'était presque vexant, étant donné la masse de muscles que son aînée était, comparée à elle qui était plus souple. L’anglo-américaine avait l'impression d'entendre chacun de ses pas résonner, et il lui semblait qu'il y avait un complot de Dame Nature pour foutre des brindilles et des cailloux sous ses pieds là où il n'y avait rien l'instant d'avant.

La masse de Max cacha la majeure partie de la scène, mais Cici réussit à voir suffisamment pour savoir ce qu'elle avait à savoir.
- « Beurkkkh. » Sans être une chochotte, la jeune femme n'était vraiment pas à l'aise avec le sang, la mort, les viscères et toutes ses choses. En fait, il suffisait de prendre en compte que le camping n'était pas son truc pour comprendre la relation qu'elle entretenait avec la Nature : un parc, une plante verte, et pour le plus aventureux, un sentier de randonnée balisé. « C'est Rexa qui fait ça ?.... Je croyais que les dino ne tuaient que pour manger ou se défendre...  »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maxime Hammerschmidt

avatar

Messages : 11
Date d'inscription : 11/08/2015

MessageSujet: Re: Mission Membre : Les dents de la mort   Mer 9 Sep 2015 - 16:50

La nature est une traîtresse et une alliée selon les secondes. S'y déplacer est quelque chose de difficile, ça demande de l'entrainement et ça demande du savoir faire. Quand on sait comment poser son pied, on peut marcher sur des feuilles mortes et sèches sans faire le moindre bruit mais la secrétaire qui me suivait n'était pas de ces gens qui savent se déplacer dans le silence le plus total. Ce n'était pas grave, elle tenait quand même le son au minimum ce qui me convenait. Je m'étais attendue à pire et elle s'en sortait assez bien jusque là. Il est vrai que je n'étais pas la plus tendre personne qui devait s'être trouvée sur son chemin. Cela dit si elle était là à Jurassic Park et tenait le poste qu'elle occupait, c'est qu'elle devait avoir mérité d'être là. Quoi qu'il en soit, alors que mon attention se reportait sur un son que je venais d'entendre, je me rends compte que la jeune femme n'a rien entendu. Ce n'est pas surprenant, elle ne doit même pas savoir ce qu'elle doit sentir ou entendre pour s'alarmer. Moi j'en avais une idée, je savais ce qu'il fallait chercher, tout ce qui n'est pas normal. Seulement je gagerai que la secrétaire ne reconnaitrait pas le bourdonnement d'un frelon de celui d'une mouche. Pour le coup la trouvaille est plutôt intéressante et même si j'essaye de masquer la scène à la vue de la jeune femme, manquerait plus qu'elle vomisse, je la sens se déplacer dans mon dos pour pouvoir voir ce que nous venions de trouver. Elle résume plutôt bien la situation alors que je m'approche des restes du repas, écartant les mouches tant bien que mal. La sécurité de mon arme est ré-enclenchée tandis que j'observe le cadavre avec plus de soin.

« Non, ça c'est l'oeuvre d'un homme en rouge. Tu dois le connaître, il est plutôt costaud avec une grande barbe blanche et il se déplace uniquement sur un traineau tiré par des rênes. »

Question con, réponse con, peut-être que je devrai me souvenir qu'elle a le pouvoir de me faire virer. Ou de proposer qu'on me vire.

« Celui qui t'a dit ça est un crétin et mériterait de se faire dévorer par des compsys. »

Je me tourne vers elle.

« Un dinosaure, comme un animal en réalité, est susceptible de tuer pour manger ou pour se défendre mais aussi pour défendre sa progéniture ou pour défendre son territoire. Cela dit aucun ne chassera sans avoir une raison de le faire. Sauf les vélociraptors. Ces enfoirés-là, il chassent parce qu'ils aiment le sang. »

Je désigne le cadavre dans mon dos en penchant la tête sur mon épaule alors que je porte le talkie-walkie à ma bouche pour faire part de la trouvaille au soigneur..

« On a trouvé son dernier repas. Elle a pensé à manger la chèvre, d'abord elle l'a tuée puis elle a pris quelques petites bouchées, trois fois rien cela dit. Elle en a laissé la très large majorité. Soit elle est devenue végétarienne, soit quelque chose cloche. Le sang est déjà en partie coagulé et le cadavre est froid, ça fait un moment. On continue. »

Je glisse l'oreillette du talkie-walkie dans mon oreille pour éviter que le soigneur ne parle trop fort pendant que nous reprenons notre marche, nous enfonçant d'avantage dans l'enclos. Je suis plus attentive encore qu'auparavant, le moindre son vaut un regard de ma part, sans doute que l'impératrice est en train de me comparer à une gazelle redoutant un prédateur dans un moment d'intense paranoïa. Parce que si elle me compare à une prédatrice cherchant sa prochaine victime, elle est loin de la réalité, je ne me sens pas comme une prédatrice, même en imaginant le T-Rex malade.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître du Temps
Admin
avatar

Messages : 137
Date d'inscription : 26/09/2013
Localisation : Dans l'Ombre

MessageSujet: Re: Mission Membre : Les dents de la mort   Sam 12 Sep 2015 - 22:49

Le T-Rex n'était pourtant pas loin des jeunes femmes. Il était seulement à quelques dizaines de mètre seulement et elles n'allait pas tarder à l'apercevoir. L'infection qui commençait à ronger sa mâchoire l'avait rendu plus agressif que d'ordinaire. Mais le fait qu'il n'ait pas mangé depuis plus de cinq jours et la fatigue que provoquait son état l'avait calmé.

L'animal n'en restait pas moins extrêmement dangereux et l'état dans lequel il avait laissé le cadavre de la chèvre montrait bien qu'il était encore capable de tuer. Il faudrait d'abord l'endormir pour pouvoir mener de plus amples examens.  

_________________

Mes Victimes sont au nombre de ... 14 ... Mais ça devrait bientôt augmenter... Twisted Evil .

PJ tués de ma Main : Brandon Colomes, John Pick, Tony Carmine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître du Temps
Admin
avatar

Messages : 137
Date d'inscription : 26/09/2013
Localisation : Dans l'Ombre

MessageSujet: Re: Mission Membre : Les dents de la mort   Lun 5 Oct 2015 - 10:06

Ce RP est-il toujours d'actualité ?

_________________

Mes Victimes sont au nombre de ... 14 ... Mais ça devrait bientôt augmenter... Twisted Evil .

PJ tués de ma Main : Brandon Colomes, John Pick, Tony Carmine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Priscilla Kensington

avatar

Messages : 308
Date d'inscription : 10/06/2015

MessageSujet: Re: Mission Membre : Les dents de la mort   Lun 5 Oct 2015 - 23:28

Max est censée poster en premier, pour respecter nos personnages (Cici n'est pas en position de prendre l'initiative ici). Moi, je suis toujours motivée et d'attaque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître du Temps
Admin
avatar

Messages : 137
Date d'inscription : 26/09/2013
Localisation : Dans l'Ombre

MessageSujet: Re: Mission Membre : Les dents de la mort   Lun 5 Oct 2015 - 23:36

[en cas d'inactivité de Max (dont le dernier message posté sur le forum date du 12 septembre) d'ici 2 semaines, souhaites tu finir le RP ?]

_________________

Mes Victimes sont au nombre de ... 14 ... Mais ça devrait bientôt augmenter... Twisted Evil .

PJ tués de ma Main : Brandon Colomes, John Pick, Tony Carmine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Priscilla Kensington

avatar

Messages : 308
Date d'inscription : 10/06/2015

MessageSujet: Re: Mission Membre : Les dents de la mort   Lun 5 Oct 2015 - 23:43

Oui, je finirai ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Priscilla Kensington

avatar

Messages : 308
Date d'inscription : 10/06/2015

MessageSujet: Re: Mission Membre : Les dents de la mort   Ven 16 Oct 2015 - 22:23

[HRP : pour continuer cette mission en solo, je fais devoir faire un changement « comme si » pour la cohérence : on va faire comme si Cici avait été équipée, dès le départ, d'un kit complet oreillettes+fusil à fléchettes and co. Sinon je suis obligée de jouer Max en PNJ et je n'aime pas ça]

Max donna l'ordre de bouger. Cici approuva de la tête, se rappelant des conseils de sécurité. Pas de bruit intempestif. Elle réajusta son équipement, évita de regarder encore une fois la chèvre et suivit la ranger. Un pas, deux pas. La tension s'était soudainement installée et ça... disons que la jeune femme n'était pas très douée pour la gestion du stress dans un environnement tel que celui-ci. Dans une salle de réunion, pas le moindre problème, mais là ?

Après un quart d'heure de marche à une vitesse de limace paraplégique en fauteuil roulant avec une roue voilée, les deux jeunes femmes finirent de contourner le bosquet de... arbres... plantes... machins avec des feuilles qui font de la photosynthèse... Et là, affalée sur le sol, soufflant comme une forge de Khazad-dûm, Rexa en personne. Cici se figea, retenant de peu le cri de peur qui lui montait aux lèvres.
Elle fit un pas en arrière et se tourna pour prendre les nouvelles directives de Max. Mais cette dernière avait disparu. Sûrement avait-elle eu le réflexe d'immédiatement se cacher, plutôt que rester là, debout, bien visible. Et elle s'était tellement bien cachée que Cici ne la voyait pas.
Une vague de terreur la submergea. A lui en faire oublier toute logique. Celle qui voulait qu'elle se cache elle-même et attende que Max lui fasse signe. L'instinct prit le dessus, et parfois, l'instinct ne fonctionne pas. Elle recula, droit en ligne arrière, et arriva bien entendu ce qui devait arriver : CRAC. Une branche, une feuille, un escargot, ce que vous voulez. Et si ça ne suffisait pas, Cici partir en arrière. Cette fois, elle cria pour de bon. Si elle arriva à se réceptionner de manière pas trop douloureuse, elle se doutait qu'elle était mal barrée. A l'aveuglette, elle prit son fusil chargé d'une fléchette et le tendit devant elle, prête à faire feu si nécessaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître du Temps
Admin
avatar

Messages : 137
Date d'inscription : 26/09/2013
Localisation : Dans l'Ombre

MessageSujet: Re: Mission Membre : Les dents de la mort   Mar 20 Oct 2015 - 14:45

Plus que le bruit c'était surtout les mouvements de Priscilla qui avait attiré le regard de l'animal. Les gestes désordonnées de la femme l'énervait d'autant plus qu'il n'avait rien mangé depuis quelques jours.

Le T-Rex entreprit de se mettre en mouvement même si il était faible et ralenti. Comme Priscilla s'était immobilisée, il avait dû mal à la repérer et balançait sa tête de droite à gauche. Il poussa un cri destiné à effrayer les intrus et les forcer à bouger tout en se rapprochant dangereusement de la secrétaire de direction.


_________________

Mes Victimes sont au nombre de ... 14 ... Mais ça devrait bientôt augmenter... Twisted Evil .

PJ tués de ma Main : Brandon Colomes, John Pick, Tony Carmine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Priscilla Kensington

avatar

Messages : 308
Date d'inscription : 10/06/2015

MessageSujet: Re: Mission Membre : Les dents de la mort   Mer 21 Oct 2015 - 17:58

Effrayer ? Effrayer ? Terroriser, oui ! L'estomac de Priscilla lui descendit du côté du tendon d'Achille, pendant que son cœur rendait une visite de courtoisie à ses amygdales. Cette épouvante la paralysa, alors que son instinct voulait qu'elle se mette à courir à toutes jambes. Elle pouvait un cri étranglé, complètement couvert par les grognements de la bête, et eut le réflexe idiot de fermer les yeux, comme si cela allait faire magiquement disparaître, pouf, Miss Rexa.
L'animal se rappela bientôt à son bon souvenir. Aucune change d'oublier qu'elle était là. Cependant, son état général qui la ralentissait fut ce qui sauva Cici. Non qu'elle soit en mesure de la distancer. Mais si Rexa avait été en mesure de sprinter vers la secrétaire, elle n'en n'aurait fait qu'une bouchée. Cependant, la T-Rex se « traînait » - toute chose relative – et cela suffit à rappeller à Cici qu'elle avait affaire à une bestiole blessée. Cela ranima – un peu – la flamme de son courage et alors que Rexa ouvrait la bouche pour un nouveau hurlement, ou peut-être gober en avance la jeune femme, cette dernière décrocha une flèche.

La pointe effilée vint se planter à même la chair, à l'intérieur de sa gueule, diffusant son soporifique. Cici n'attendit pas de voir si l'effet était immédiat. Lâchant très stupidement son fusil (heureusement que son sac à dos était toujours sur ses épaules et sa culotte collée à sa peau...), elle détala comme un lapin, et se jeta dans le premier fourré un peu épais qu'elle vit, se tassa à même la terre et les feuilles, tentant de se faire toute petite, toute invisible, toute oubliée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Priscilla Kensington

avatar

Messages : 308
Date d'inscription : 10/06/2015

MessageSujet: Re: Mission Membre : Les dents de la mort   Dim 1 Nov 2015 - 15:44

Up svp?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître du Temps
Admin
avatar

Messages : 137
Date d'inscription : 26/09/2013
Localisation : Dans l'Ombre

MessageSujet: Re: Mission Membre : Les dents de la mort   Dim 1 Nov 2015 - 20:36

Ses sens étaient embrouillés par la douleur et la faiblesse qui se faisaient sentir sans relâche. La faim la rendait d'autant plus nerveuse. Les animaux quel qu'il soit sentent le plus souvent lorsque la faim devient critique au point de pouvoir leur coûter la vie. Le T-Rex n'avait pas à chasser réellement mais il ne pouvait pas s'alimenter. Dans sa fureur, elle sentit à peine la flèche traverser sa peau. Tout juste une gène lorsqu'elle ouvrait et fermait son immense gueule.

Les effets du somnifère la firent bien plus paniqué. Ses hurlements de prédateur se firent plus plaintifs. L'animal s'agitait, accélérant ainsi son poul et sa circulation sanguine ce qui diffusa le produit encore plus rapidement. Le T-Rex s'effondra dans un bruit sourd faisant trembler le sol.

Les soigneurs qui suivaient l'excursion sur les caméra de surveillance s'empressèrent d'accourir afin de vérifier les effets du calmant sur l'animal et de s'enquérir de l'état des deux jeunes femmes. On ne pouvait de toutes façons pas vivre tout à fait pareil après un tête à tête avec l'une des plus dangereuses que la terre ait jamais porté.

[Je te laisse conclure avec un dernier rp si tu le souhaites sinon je posterais une nouvelle fois pour terminer la mission !]

_________________

Mes Victimes sont au nombre de ... 14 ... Mais ça devrait bientôt augmenter... Twisted Evil .

PJ tués de ma Main : Brandon Colomes, John Pick, Tony Carmine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Priscilla Kensington

avatar

Messages : 308
Date d'inscription : 10/06/2015

MessageSujet: Re: Mission Membre : Les dents de la mort   Mer 4 Nov 2015 - 19:32

Si Priscilla n'était si hébétée, elle aurait eu besoin d'un calmant. Rien ne disait que plus tard, elle en demanderait un. Plus tard, par exemple, pour dormir. Nul doute que ses rêves allaient être beaucoup moins doux pendant un bon bout de temps. Cici n'était pas idiote au point de ne pas réaliser le danger qu'elle avait frôler, et de très, très près. S'il y avait une leçon à retenir de tout ça, c'était qu'elle n'avait pas sa place sur le terrain. Pas ce genre de terrain. La prochaine fois que la jeune femme voudrait voir des dino de près, elle choisirait 1. un modèle réduit 2. un truc végétarien. Certaines personnes se délectaient d'avoir peur et savourait l'adrénaline dans leurs veines. Si l'anglo-américaine n'était pas une chochotte, elle n'appréciait pas plus que ça les films d'horreurs et elle préférait avoir un rush d'énergie lors d'une compétition de ping-pong que lors d'une échappée folle pour sauver sa peau des fesses.
Morale du jour : vive la moquette !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître du Temps
Admin
avatar

Messages : 137
Date d'inscription : 26/09/2013
Localisation : Dans l'Ombre

MessageSujet: Re: Mission Membre : Les dents de la mort   Mar 10 Nov 2015 - 15:54

[Mission accompli]

Le T-Rex a été maîtrisé et les soigneurs ont pu intervenir à temps pour le soigner. Attendre davantage aurait pu lui être fatal mais le pire a pu être évité. 


Priscilla Kensington gagne un point qu'elle pourra dépenser au centre commercial. Bravo à elle. 

[Rp terminé]

_________________

Mes Victimes sont au nombre de ... 14 ... Mais ça devrait bientôt augmenter... Twisted Evil .

PJ tués de ma Main : Brandon Colomes, John Pick, Tony Carmine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mission Membre : Les dents de la mort   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mission Membre : Les dents de la mort
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mission Membre : Les dents de la mort
» Mission Membre Chapitre 2 !
» Mission Membre : Le Parc de demain
» [mission] Les bonbons, c'est mauvais pour les dents [pv]
» Spécial Méline... Cagouilles... et surtout GARY !!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Jurassic Park World RPG :: Jurassic Park : The RPG :: Contexte & Réglements :: Contexte :: Historique :: Saison 2 / Chapitre 5 : Vers un nouveau monde-
Sauter vers: