Forum RPG Jurassic Park/World
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Seule vers les brumes...

Aller en bas 
AuteurMessage
Ashley Wirricks

avatar

Messages : 98
Date d'inscription : 14/06/2014
Age : 24

MessageSujet: Seule vers les brumes...   Mer 12 Nov 2014 - 14:59

L'un des pires sentiments qu'on puisse éprouver, c'est de ne pas savoir. Cette impression, cette peur, qu'on ne sait pas du tout comment ça va se passer et qu'on pourrait tout faire foirer. Là était le problème d'Ashley en ce moment. Elle ne savait pas. Le ferry venait de larguer les amarres, et c'était exactement à ce moment-là que son inquiétude s'était invité dans son esprit.

Car le jour d'avant, elle était entrée dans la voiture de son amie, Melia. Celle-ci avait proposé de l'emmener depuis sa ville natale, en Arizona, jusqu'à San José, à la côte californienne (ce qui faisait un trajet de plus de 14 heures). Arrivées au parking, les deux filles s'étaient regardées.
* Tu te sens prête?
Ashley s'était retenue de loucher.
- À ton avis?
* Eh beeeeeeen... ça, ça veut dire non.
Elles étaient sorties en riant. Car Ashley ne sentait ni stress, ni boule au ventre, ni quoi que ce soit monter en elle. Elle était là, à San José, prête à enfin entrer dans la vie. Pendant qu'elle avançait vers les quais, elle se demandait vraiment pourquoi Melia avait pensée qu'elle n'était pas prête. Ça n'avait pas de sens, elle n'était pas différente de quelqu'un d'autre: elle se lançait tout simplement dans la grande aventure de la vie. Seule, comme tout le monde.
Le soleil pointait le bout de son nez, à l’horizon. Il faisait très frais, la mer amenait un air océanique. Ashley pouvait sentir le sel qui flottait dans ses narines. Ses cheveux flottaient au vent comme un surfeur sur la vague. Cette journée serait superbe.
Arrivée au quai du ferry qui allait l'embarquer pour Jurassic Park, elle se tourna vers Melia.
- On y est.
Elle avait dit cela avec un grand sourire, l'air débordante de confiance en soi. Melia avait posé la valise qu'elle portait et la prit dans ses bras. Ashley leva les yeux au ciel avant de poser la valise qu'elle avait dans les mains et serra elle aussi son amie.
* Te fait pas bouffer.
- Les grosses machines à merde sont dans des enclos chérie, dit-elle en riant.
* Je parlais pas d'eux.
Ashley relâcha son emprise. Melia garda les mains sur ses épaules.
- Je sais de quoi tu parles et je ferais gaffe.
Les deux filles se sourièrent, et Ashley finit par saisir ses valises et emprunta la passerelle qui la mena sur le pont. Le ferry était un petit navire de croisière classique : blanc, propre, mais en même temps l’air d’un gros truc obèse. Un steward lui demanda gentiment son ticket, petit bout de papier qu’elle avait reçue pour pouvoir se rendre à son lieu de travail. Si elle le perdait, elle pourrait probablement payer elle-même son ticket pour aller travailler.
+ Cabine 34 au niveau 1, mademoiselle. Bienvenue à bord! annonça poliment le jeune homme. Ashley le remercia sans le regarder. Par politesse.
Elle descenda au niveau 1 et entra dans sa cabine pour y déposer ses valises. Cela fait, elle entendit un son profond: le navire allait appareiller.


(21:42)
Une voix annonça sur tout le navire que le ferry s'apprêtait à se mettre en route pour Isla Nublar. Les haut-parleurs dispersés un peu partout eurent pour effet que cette annonce se répercuta sur le quai entier. Ça y est. Le moment était venu de quitter le continent. Le moment était venu de faire ses adieux à Melia, à sa vie, à ses démons. Le moment était venu d'accueillir le renouveau. Un nouveau départ, un départ pour Isla Nublar. Un départ pour la vie. Elle avait fixé la mer, qu’elle pouvait voir à travers la vitre de sa cabine, en pensant tout cela.
C'est plein de courage qu'elle monta sur le pont. Le soleil éclairait la ville et se reflétait sur le Pacifique. Un léger vent se faisait ressentir et ébouriffa ses cheveux. Le vent soufflait vers l'océan. Lui aussi voulait la pousser vers cette nouvelle ère, carrément.
Ashley se posta à tribord et aperçu Melia. Celle-ci l'attendait en bas.
* Appelle-moi quand tu finis ta journée!
- Sans faute! À ce soir!
Elle tourna la tête vers l'océan. Son job  l'attendait. Elle se sentait absolument prête. Un dernier coup de corne fut donné. Elle vit les cheminées qui recrachaient leur vapeur, les mouettes qui tournoyaient à la lumière du soleil orange, qui dépassait à présent complètement l’horizon.
Et vint le moment fatidique: les amarres furent larguées.
C'est comme si ses connections avec tout ce qu'elle connaissait, tout ce qui lui était connu, avaient été brisés. Pendant tout le trajet, elle se tint à la proue, faisant face à ce sentiment horrible. Elle ne se sentait plus aussi bien que dans la voiture. C’est seule qu’elle avançait vers la mer. Poussée par un bateau, ça oui, mais seule.
« Reprends-toi »
Une fois qu’elle avait rassemblée toutes ses inquiétudes, elle s’imagina les jetant à la mer. « Ma vie, mes règles. » C’était sa vie, elle décidait ce qu’elle en faisait. Si elle avait décidé que tout se passerait bien, tout se passerait bien. C’est elle qui avait décidé de raccourcir ses études d’un an, de passer un examen titanesque qui lui avait demandé énormément de temps et d’énergie. Pourquoi y était-elle arrrivée ? Parce qu’elle en était capable. Elle avait la force et la détermination. Et elle avait le talent.
Ashley reprit confiance en soi. Oui elle était seule, mais ça n’apportait aucun changement à l’habitude. Elle était toujours seule. Et elle s’en sortait toujours seule aussi. Ce n’est que quand les autres s’en mêlaient que les problèmes arrivaient.
Elle jouait le tout pour le tout avec ce job. Pas question de faire la moindre erreur. Et ça n’arriverait pas.

La brume enveloppait Isla Nublar. Ashley avait rapidement fait une recherche sur son smartphone. Isla Nublar signifiait "île des brumes", c'était une île acquise par Ingen en '87. Le ferry s'avança dans le nuage tandis qu’Ashley repensa à ce vieux dicton, « être dans la brume ». Elle s’inventa une citation: « Celui qui veut devenir grand, se trouvera un jour avec ce sentiment: ne pas savoir. Être dans la brume. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Seule vers les brumes...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quand haiti pourra-t-elle exporter vers RD?
» Comment arrêter l'exode vers P.A.P
» Expédition vers le Harad.
» Vidéotron offre les appels interurbains gratuits vers Haïti
» Retour vers son coeur.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Jurassic Park World RPG :: Jurassic Park : The RPG :: Contexte & Réglements :: Contexte :: Historique :: Saison 2/Chapitre 2 : Reconstruction-
Sauter vers: