Forum RPG Jurassic Park/World
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Alexander Todsson

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alexander Todsson



Messages : 1
Date d'inscription : 13/01/2014

MessageSujet: Alexander Todsson   Mar 21 Jan 2014 - 16:57

PRENOM NOM









Informations Personnelle


*Nom :
Todsson


*Prénom :
Alexander


*Sexe :  
Masculin


*Age :
38 ans

*Physique :

Putain, quand je vois ma gueule devant ce miroir je me dis que la vie n'est pas terminée. Franchement, je suis loin d'être dégueulasse. Je dis pas ça pour me vanter mais bon, un mètre quatre vingt-cinq pour cent kilos pile poil. Bon, je suis pas le mec qui va le jouer briseur de coeurs non plus mais si j'ai pu faire des photos de mode étant plus jeune c'est pas pour rien... Fin la mode, c'est un grand mot, c'était surtout pour un catalogue de fringues à la con. Toujours les cheveux aussi longs, ils m'arrivent à la nuque et son châtain, on va dire que ça va bien avec mes yeux bleus. Bon par contre je rase ou pas ?! Mouais je sais pas, je laisse en attendant, ça donne un style.

N'empêche qu'à part ça, la muscu marche bien, assez fier du résultat je suis plutôt taillé quand j'en vois certains de mon âge. D'ailleurs je m'isole, je reste dans mon coin mais je suis que je pourrais relancer ma vie, revenir en Europe et retrouver quelqu'un... Mais je suis en mal de sensation et ce que j'ai vu m'a plu ! J'ai bien cette balafre à l'arcade, légère mais bon... ça donne un côté GI Joe, mais y'a plus glorieux que de se planter en voiture pour esquiver un babouin sur le chemin. Cette connerie de macaque m'a quand même envoyé dans un arbre.



*Caractère :

De : Marlo@adressemail.fr

Salut Alex,

J'ai entendu dire que tu as quitté le Kenya sans même venir me dire au revoir... Cela ne m'étonne pas, les au revoirs ne sont pas fait pour toi. Tu sais, depuis qu'on se connait j'ai un peu cerné comment tu étais. Sous cette carapace du mec qui envoi chier tout le monde, tu es une personne sensible. Tu as lu en moi comme j'ai lu en toi depuis ces longues années et je sais que tu as été touché par tous les malheurs qui te sont arrivés. Tu sais être un confident quand il le faut et pour ça je t'en remercie. Cette complicitée= qu'on a toujours eue c'est un peu celle que tu as toujours cherché chez l'être humain, mais comme tu le répètes.. c'est une chose rare et l'homme est con.

Je t'envois ce message pour te donner mes conseils d'amie comme je l'ai toujours fait. J'espère que tu prendras enfin soin de toi et que tu penseras un peu plus à ta personne, que tu arrêtes de tout voir en noir et surtout que tu retrouves ta joie de vivre. Si les rumeurs disent vrai, vu le lieu où tu vas, tu auras besoin de ta force et ton courage tout comme tes connaissances... au final, tu me parlais déjà de tes dinosaures étant gosses, tu as réussi à avoir ce que tu voulais.

Gardes certaines de tes qualités comme celle d'analyser et enregistrer tout ce qu'on peut te dire et tout ce que tu peux voir. Oublies tes défauts comme ton coté gueulard et renfermé... puis jette moi cette bouteille de Jameson qui doit être dans ton sac !

Prends soin de toi et à très bientôt Alex.


Ta petite Marlo



*Aime:

Ce que j'aime dans la vie ?! Ah punaise, depuis quelques années c'est une question où les réponses deviennent durs à trouver.

On va commencer par le plus simple et la personne qui a toujours été là pour moi et depuis tout petit, ma petite Marlo. C'est une amie d'enfance puis une collègue au Kenya. C'est la troisième fois que je la quitte sans lui dire au revoir...

Je suis quelqu'un d'assez aventurier, qui aime la nature et la tranquillité ainsi que le monde animal. Le calme et la paisibilité de la faune et flore y'a rien de mieux.

Dans le genre plaisir simple qui me rend heureux, un bon petit repas avec une bonne petite bouteille, c'est le pied.

Partir à l'aventure avec ma bite et mon couteau m'apporte aussi beaucoup de satisfaction et de fierté envers moi-même. Je me suis déjà retrouvé avec une tente, un fusil et une machette et rester pendant une semaine dans la réserve au Kenya.



*Déteste:

Tout ce que votre personnage déteste, ce qui l'énerve, l'exaspère au plus haut point, ...



*Histoire :

Trente-huit ans et je me retrouve seul dans mon appartement de merde, c'est petit ici, y'a la place pour rien si ce n'est dormir, bouffer et picoler comme un con devant le football à la télévision. Après tout c'est bien ce qui résume ma vie tiens, mais est-ce que ça me dérange tant ?! Pas sur. Au fond ça fait chier mais si on y réfléchit, je suis tranquille dans ma solitude. De toute façon, c'est la seule chose que la vie m'a toujours apportée et c'est pas moi qui ai voulu rester la dedans.

Gosse, j'étais le fanfaron de la classe dès la primaire... toujours la connerie à sortir où à faire, bien aimé de tout le monde même si je commençais déjà à avoir mon caractère. Fils unique et avec des parents assez peu présents, mon père travaillait à l'usine et faisait les 3x8 donc pour la stabilité on y repassera, surtout que ma mère était infirmière. Le premier est aujourd'hui mort et du côté maternelle, la retraite est passée par là. Elle est aujourd'hui bénévole dans une connerie d'association pour les SDF où je ne sais pas quoi, rien de bien intéressant. J'ai pas vraiment de contact si ce n'est deux où trois visites dans l'année par politesse et rien de plus.

Donc j'ai grandi du côté d'Helsinki en Finlande jusqu'à mes 20 ans où je suis ensuite parti en Allemagne et plus précisément du côté de Berlin où je suis rentré comme agent d'entretien dans le Zoo. J'ai toujours été passionné par les animaux et par l'archéologie, mais il était plus simple pour moi d'accéder à ces premiers. Du coup en parallèle de mes coups de balais, j'ai entamé une formation dans le domaine animalier et plus précisément sur la faune sauvage. C'est ici que j'ai rencontré Rosalie, une jeune française en vacances qui a finit par devenir ma femme... Quelle connerie j'ai pu faire, pour une fois que j'ai pas compté sur moi-même, que j'ai voulu entrer dans le moule dans la société en mettant en couple voilà que j'ai fait le canard comme pas possible. Déménagement à Paris, abandon de cette place en or du côté de Berlin, de ma belle maison pour un appartement cher et plus petit dans une ville dégueulasse. Heureusement que mon travail du côté Thoiry à nourrir et soigner les bêtes étaient une bouffée d'air pour moi. Un peu trop puisqu'après huit années ensemble, le couple n'allait plus, elle était carriériste et rentrait tard, moi je partais tôt et on se voyait peu.

Une opportunité c'est proposée à moi pile à ce moment là, servir de guide pour un safari au Kenya, à vingt-huit ans et dans une histoire de couple qui partait en cacahuète, on s'est dit que ce serait le moment pour une pause... sauf que je ne suis rentré que sept mois plus tard. Tout s'est bien passé durant ce séjour et je me suis même dit que j'avais vraiment trouvé ma voie professionnel, on m'a proposé de rester travailler sur place et je comptais demander à Rosalie sa main ainsi que l'accord pour venir vivre avec moi en Afrique. Une entreprise en télécommunication cherchait d'ailleurs une personne pour un poste de directeur générale. C'est donc un Alexander plein de bonnes nouvelles qui arrive à l'aéroport mais là surprise fut de taille... Rosalie était enceinte. Quelle magnifique nouvelle, moi qui ne suis pas démonstratif, je lui ai même sauté dans les bras, je pleurais, j'étais l'homme le plus heureux du monde... jusqu'à ce qu'elle m'annonce que nous deux c'était fini, qu'aujourd'hui elle avait rencontré quelqu'un d'autre puis m'a présenté cet homme qui attendait à côté d'elle. Je ne l'avais même pas vu a vrai dire. Mon poing dans la gueule du playboy plus tard, je repris l'avion et retourne au Kenya.

A partir de ce jour là je n'ai plus eu de vie affective, bien eu des relations courtes à droite à gauche mais rien de bien sérieux, de toute façon aucune ne valait Rosalie et par rapport à cette dernière, une seule m'était fidèle c'était ma bonne bouteille de Jameson. Elle me lâchait pas celle là au moins et vivait à mes côtés quotidiennement. J'ai donc continué ma vie en Afrique à faire des safaris photos pour des connards de bourgeois en mal de sensation... c'est vrai que le risque est énorme enfermé dans un bus.

En cours...



*Point Fort :

Les points forts de votre personnage, qu'est-ce qui le démarque en particulier des autres personnages, ses capacités dans un domaine en particulier, ...



*Point Faible :

Les points faibles de votre personnage, ses peurs, ses faiblesses, tout ce qui serait en position de supériorité face à votre personnage, ses craintes, ses maladresses, ...



*Carrière envisagée :

La carrière que vous envisagez parmi la liste des groupes ...



*Parrain :

Google, c'est un membre ?



*Codes :

Les codes se trouvent dans le règlement, ils sont nécessaire pour la validation de votre fiche ...





Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Alexander Todsson
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Validée]Godwrath D. Alexander [Fini]
» Signature de contrat - Alexander Frolov
» F.T. d'Alexander Blake
» Alexander Caldin.
» The History Of Mike Alexander

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Jurassic Park World RPG :: Jurassic Park : The RPG :: Welcome to Jurassic World :: Fiches de présentations-
Sauter vers: